Afrique en marche

Afriquinfos Editeur
6 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Zimbabwe : la production d'or devrait augmenter de 30% en 2012

HARARE – La production d'or du Zimbabwe pour cette année devrait augmenter de 30%, de 15 tonnes métriques l'an dernier à 25 tonnes, sur le sillage de raffermissement des prix internationaux et une augmentation prévue de la demande mondiale pour le métal jaune. Le secteur des mines d'or est appelé à jouer un rôle crucial dans la reprise économique comme indiquent les statistiques de la Chambre des mines que la productivité pour janvier de cette année était de 4 tonnes métriques par rapport à  2,5 tonnes métriques pendant la même période l'an dernier au milieu des attentes d'une hausse de 30% des niveaux de productivité globaux de la marchandise. Le président de la Fédération des mineurs du Zimbabwe Trynos Nkomo a déclaré mercredi que les acteurs du secteur des mines d'or sont optimistes que la production va augmenté à la suite du raffermissement des prix internationaux ainsi que par une remontée continue de la demande pour l'or sur le marché mondial.

Tenue à Bujumbura d'une rencontre des points focaux du FEM de l'Afrique centrale

- Advertisement -

BUJUMBURA – Une cinquantaine des points focaux du Fonds de l'environnement mondial (FEM) des pays de l'Afrique centrale participent depuis mercredi, à Bujumbura, à une rencontre régionale de trois jours en vue d'analyser l'état de mise en oeuvre des projets financés par le FEM. Selon le secrétaire permanent au ministère burundais de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme, Epimaque Murengerantwari, les points focaux du FEM et des représentants de la société civile du Burundi, de la RDC, de la RCA, du Congo, du Gabon, du Cameroun, de la Guinée Equatoriale ainsi que du Sao Tomé et Principe, vont se pencher sur un certain nombre de thèmes, comme les mécanismes de financement des conventions internationales, le suivi-évaluation des projets financés dans le cadre du FEM, le rôle des pays qui financent ce fonds, et les résultats basés sur l'organisation du FEM. Les représentants du Secrétariat du FEM à ces assises ont fait savoir que l'enveloppe globale du "FEM 5" (2010-2014) dans le cadre du "système transparent d'allocations des ressources (STAR)", est estimée à 4,25 milliards de dollars américains (USD).

Le Ghana mettra en place un système d'appel d'offres pour les licences

ACCRA – Un haut responsable du gouvernement a révélé mercredi à Accra que les investisseurs qui souhaitent obtenir des licences d'exploitation dans le secteur minier seraient bientôt soumis à un processus d'appel d'offres concurrentiel pour leur acquisition. La situation actuelle, dans laquelle les licences sont octroyées dans l'ordre des demandes appartiendra bientôt au passé, a déclaré le deputy minister aux Terres et aux Ressources naturelles henry Ford Kamel lors de la Conférence sur la Finance et l'Investissement d'Euromoney, qui s'est achevée mercredi. Cette nouvelle politique envisagée a déjà été approuvée par le ministère, elle est désormais dans l'attente d'une validation par les pouvoirs exécutif et législatif en vue d'entrer en vigueur avant la fin de cette année, a-t-il déclaré lors de cette réunion.

Mali : ouverture de la troisième édition de la rentrée littéraire

BAMAKO – La troisième édition de la rentrée littéraire au Mali a ouvert ses portes mardi à Bamako, sous la présidence du chef du gouvernement Amadou Toumani Touré. La rentrée littéraire entend promouvoir les auteurs et diffuser leurs oeuvres. Elle entend également aider à la structuration et l'intégration de la filière du livre au Mali et en Afrique, ont indiqué les initiateurs de l'événement. La rencontre en question permettra aux écrivains venus d'Afrique et d'ailleurs d' élargir leur champ de communication pour l'intégration culturelle, ont-ils ajouté. De l'avis de M. Ibrahima Aya, l'un des initiateurs de la rencontre, les participants vont débattre des thèmes relatifs aux élections de 2012 en Afrique, à travers des conférences-débats. Il sera aussi question de la littérature et de la politique, du printemps arabe, de la parole féminine dans la littérature africaine, de la sécurité et la crise économique mondiale, a-t-il ajouté.

Les ministres de l'Agriculture des pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre en conclave à Bamako

BAMAKO – Les ministres de l'Agriculture de l’ensemble des pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre ainsi que les opérateurs économiques, spécialistes du secteur et les partenaires techniques et financiers se sont réunis mardi à Bamako. La rencontre qui est une initiative de la conférence des ministres de l'Agriculture des pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre, vise à apporter des solutions aux problèmes du secteur agricole africain et faciliter l'intégration régionale. Elle porte sur la promotion des filières agricoles, a-t-on appris à l'ouverture. Selon le président de la conférence, en s'inscrivant dans une stratégie de développement du marché, l'intégration des pays par le commerce pourrait renforcer l'incapacité productive, intensifier la diversification économique et améliorer ainsi la compétitive. Il est à souligner que l'agriculture constitue le poumon de ces pays et l'activité première qui occupe plus de 70% des populations, avec plus de 200 millions de consommateurs de produits agricoles, ont rappelé les organisateurs.