Bonjour, Afrique

Afriquinfos Editeur 8 Vues
5 Min de Lecture

Nigeria : la secte islamiste Boko Haram revendique les dernières attaques

MAIDUGRI (Nigeria) – La secte islamiste extrémiste nigériane Boko Haram a revendiqué vendredi les derniers attentats à la bombe dans les villes de Gombe, Damaturu, Maiduguri et Addamawa, villes dans le nord du pays. Abul-Qaqa, porte-parole de la secte, a affirmé dans une conversation téléphonique avec la presse locale que le groupe était responsable des attaques de jeudi et de vendredi dans ces quatre villes, attaques qui ont causé plus d'une vingtaine de morts..  "Nous sommes en train d'élargir nos frontières à d'autres endroits afin de montrer que l'instauration de l'état d'urgence par le gouvernement fédéral nigérian ne va pas nous décourager. En fait, nous pouvons toujours changer nos tactiques. Nous pouvons réellement aller où nous voulons aller. Pour le retour de la paix", a-t-il déclaré.

Maroc : une organisation de femmes déplore la présence d'une seule femme dans le gouvernement

RABAT – Une organisation de femmes a déploré le fait qu'une seule femme se trouve parmi les membres du nouveau gouvernement du Maroc, dirigé par Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti Justice et Développement (PJD), parti qui a remporté les élections législatives du 25 novembre dernier avec 107 des 395 sièges de la Chambre des représentants. Il s'agit de Mme Bassima Haqqaoui, membre du bureau exécutif du PJD. La Fédération de la Ligue Démocratique des Droits des Femmes du Maroc estime que l'actuelle formation gouvernementale, constituée de 31 portefeuilles ministériels dont une seule femme, représente un recul grave par rapport aux acquis obtenus par les femmes et à l'avancée historique et politique que la Constitution a apportée à la société marocaine dans la voie de l'instauration de l'égalité entre les femmes et les hommes en droits politiques, civils, économiques, sociaux et culturels. Dans un communiqué, la Ligue prône des mesures visant à protéger les acquis constitutionnels et à ouvrir un dialogue national pour s'opposer à tout recul qui pourrait menacer ces acquis.

 Afrique centrale : vers une force conjointe pour lutter contre les rebelles ougandais de LRA

KINSHASA – La RDC, les Nations Unies et l'Union africaine (UA) envisagent de mettre en place une force conjointe de 5.000 hommes des Nations Unies et de quatre pays affectés par les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA). Cette initiative a été examinée vendredi à Kinshasa par le vice- Premier ministre, ministre de l'Intérieur et de la sécurité, Adolphe Lumanu Mulenda, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en Afrique centrale, Abon Moussa, et le respectivement et représentant spécial du président de la Commission de l'Union africaine pour la coopération antiterroriste, Francisco C. J.Madeira. Selon le représentant de l'Union africaine, la mise en place de cette force fait suite aux conclusions des ministres des quatre pays de l'Afrique centrale affectés par la LRA, à savoir la RDC, la République centrafricaine (RCA), l'Ouganda et le Soudan.

Congo : vers un plan d'urgence de développement des secteurs de l'eau et de l'électricité

BRAZZAVILLE – Le nouveau ministre congolais de l'Energie et de l'Hydraulique, Henri Ossébi, a souligné vendredi à Brazzaville la nécessité d'élaborer un plan d'urgence sur trois mois pour le développement des secteurs de l'eau et de l'électricité. M. Ossébi a tenu ces propos en s'adressant aux cadres relevant de son département ministérielle, conformément aux objectifs qui lui ont été assignés pour l'année 2012 par le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou-N'guesso, dans son message des vœux à la nation congolaise le 31 décembre dernier. Dans une communication faite à cet effet, M. Ossébi leur a demandé de fournir des efforts dans l'accomplissement de leurs tâches respectives, afin de réaliser des bons résultats au premier trimestre 2012.