Bonsoir Afrique du 29 novembre

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Les dirigeants est-africains refusent la candidature du Soudan à l'EAC

BUJUMBURA — Les dirigeants est-africains ont officiellement rejeté mercredi une candidature du Soudan à l' adhésion à la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) après avoir conclu que Khartoum ne remplit pas les critères désirés. Le 13ème sommet ordinaire des chefs d'État des cinq pays membres de l'EAC a eu lieu à Bujumbura, capitale du Burundi, et réuni les présidents kenyan Mwai Kibaki, burundais Pierre Nkurunziza et ougandais Yoweri Museveni.

 

- Advertisement -

Le Soudan dément bloquer les exportations pétrolières du Soudan du Sud sur son territoire

KHARTOUM — Le gouvernement du Sud-Soudan a démenti mercredi toute décision de bloquer les exportations pétrolières du Soudan du Sud traversant le territoire soudanais, contredisant ainsi ce qui avait été annoncé par le ministre soudanais du Pétrole. "Le gouvernement soudanais n'a pas interrompu et n' interrompra pas les exportations de pétrole du Soudan du Sud au travers de ses installations", a déclaré aux journalistes le négociateur en chef soudanais en charge des questions pétrolières,Sabir Mohamed al- Hassan, depuis l'aéroport de Khartoum à son retour de la capitale éthiopienne d'Addis Abeba où il a eu des entretiens avec le Soudan du Sud.

 

Tunisie: cinq ans de prison pour l'ancien président Ben Ali

TUNIS — L'ancien président tunisien déchu Ben Ali a été condamné à 5 ans de prison par contumace par la Chambre correctionnelle du Tribunal militaire permanent de première instance de Tunis. Le verdict a été prononcé mardi tard dans la soirée dans une affaire connue sous le nom de "Baraket Essahel" ( une région au Sud de Tunis), dont l'ex-président Ben Ali est le principal accusé. Les quatre accusés, en état de fuite, ont été également condamnés dans cette même affaire à 5 ans de prison ferme.

 

L'ex-président ivoirien Gbagbo comparaîtra devant la CPI pour crimes contre l'humanité

LA HAYE — L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo comparaîtra pour quatre chefs de crimes contre l'humanité, a déclaré mercredi la Cour pénale internationale (CPI). M. Gbagbo, le premier ancien chef d'Etat à être jugé par la CPI depuis sa création en 2002, est arrivé mercredi matin au centre pénitentiaire de la CPI à la Haye, aux Pays-Bas. "L'audience de première comparution de l'accusé devant la Chambre préliminaire III aura lieu prochainement", a fait savoir la CPI dans un communiqué.

 

Le président kenyan demande à l'ONU d'aider à stabiliser la situation en Somalie

BUJUMBURA — Le président kenyan Mwai Kibaki, qui succède à son homologue burundais Pierre Nkurunziza pour assumer la présidence de la Communauté est-africaine (EAC), a lancé mercredi un appel au Conseil de sécurité de l'ONU pour voir comment stabiliser la situation sécuritaire en Somalie. Il a lancé cet appel à la session de clôture du 13e sommet ordinaire de l'EAC à Bujumbura, capitale burundaise. "L'instabilité de la Somalie continue à prendre de nouvelles dimensions, passant du territoire somalien au delà de ses frontières. L'instabilité en Somalie est un problème international.Le Conseil de sécurité des Nations Unies doit faire tout son possible pour stabiliser la situation en Somalie", a déclaré M. Kibaki.