Commerce florissant de gadgets aux couleurs nationales après la victoire des "Eléphants" au Mondial

Afriquinfos Editeur 2 Vues
2 Min de Lecture

Malgré l'heure tardive (trois heures du matin en Côte d'Ivoire), une marée humaine est sortie pour saluer cette victoire à travers des cris, des coups de sifflets, des sons de tambour et des klaxons de véhicules.

L'ambiance festive s'est poursuivie toute la journée de dimanche, et s'est surtout déportée dans les bars et "maquis" ( restaurants), où l'alcool a coulé à flot, et la musique distillée à fond.

On a remarqué un véritable boom au niveau du commerce de gagdets, notamment T-shirts, casquettes, Vuvuzelas (flûtes), foulards et divers objets frappés aux couleurs du drapeau ivoirien (orange-banc-vert).

"Au départ, la population boudait nos articles. Beaucoup disaient qu'ils n'étaient pas confiants et qu'il fallait attendre le premier match pour voir. C'est maintenant que je fais vériatblement ma première recette", a confié Lazare Mondon, un jeune vendeur.

Plusieurs autres vendeurs de gadgets interrogés par Xinhua ont décrit cette même situation.

     A l'instar de Yopougon, les autres quartiers tels qu'Abobo ( nord d'Abidjan), Adjamé (centre d'Abidjan) et Marcory (sud d'Abidjan) n'ont pas voulu demeurer en reste de cette atmosphère d'allégresse.

     De nombreux supporters parés aux couleurs nationales sont restés dans les rues, dans une ambiance jalonnée par des parades de motos, des processions improvisées et des cris de joie.    

     Des points de vente improvisés de gadgets et photos de joueurs de l'équipe nationale de football ont été également pris d'assaut par des habitants joyeux.