Le chef du Pentagone appelle les forces de sécurité égyptiennes à faire preuve de retenue

Afriquinfos Editeur 5 Vues
2 Min de Lecture

Selon un communiqué du secrétaire de presse du Pentagone George Little, les deux hommes ont discuté de la situation sécuritaire en Égypte, et M. Hagel a appelé les forces de sécurité égyptiennes à faire preuve de retenue dans leur gestion des manifestations en cours.

Leur conversation intervient après la visite en Égypte de la chef de la diplomatie de l'Union européenne (UE), Catherine Ashton, qui a rencontré entre autres le président déchu Mohamed Morsi.

Les deux chefs de la Défense ont discuté de la suite à donner à la visite de Mme Ashton, ainsi que de l'impératif d'un processus de réconciliation ouvert à tous, selon le communiqué du Pentagone.

Le ministre égyptien de la Défense a réaffirmé son soutien à la feuille de route politique présentée par le gouvernement de transition égyptien par intérim, selon M. Little.

Les partisans du président égyptien déchu Mohamed Morsi sont descendus dans la rue mardi pour participer à plusieurs marches de protestation au Caire, la capitale du pays.

M. Morsi est incarcéré depuis sa destitution et son remplacement par le président par intérim Adli Mansour il y a plus de quatre semaines, à la suite de manifestations de grande ampleur organisées par ses adversaires pour réclamer sa démission.

Les États-Unis, l'Allemagne, les Nations Unies et l'Union européenne (UE) ont appelé à la libération de M. Morsi, mais le gouvernement égyptien de transition a pour sa part déclaré que ce dernier se trouve dans un endroit sûr et est bien traité.

Près de 300 personnes ont été tuées dans les violences qui font rage en Egypte depuis la destitution de M. Morsi le 3 juillet.

Une nouvelle série d'affrontements meurtriers, qui s'est déroulée le 27 juillet à la veille de la visite de Mme Ashton, ont fait au moins 82 morts et environ 800 blessés dans des rassemblements rivaux, principalement au Caire et à Alexandrie.