Burundi : Lancement d’un atelier sur la promotion des exportations et de la réexportation

Afriquinfos Editeur 7 Vues
2 Min de Lecture

"Le présent atelier d'échanges constitue un cadre approprié qui vous est offert pour explorer toutes les possibilités et toutes les stratégies nécessaires pour la promotion des exportations et de la réexportation dans notre pays qui dispose déjà de multiples atouts à exploiter", a déclaré M. Rufykiri, lors dudit atelier.

Comme atouts à exploiter, il a cité le dynamisme du pays dans l'intégration régionale qui lui ouvre des opportunités dans les ensembles régionaux, dont il est membre de la Communauté est-africaine, le Marché commun de l'Afrique de l'Est et australe (COMESA), la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC).

L'autre atout qu'il a cité est lié aux avantages dont le Burundi dispose sur le marché de l'Union européenne en tant que pays des pays les moins avancés qui négocie un accord commercial compatible avec les dispositions de l'Organisation mondiale de commerce dans le cadre d'un partenariat économique Union européenne-pays de la Communauté est-africaine (CAE).

"Cet accord sous négociation permettra de garder les avantages dont cette région de la CAE dispose sur le marché européen", a souligné M. Rufyikiri.

Le troisième atout dont dispose le Burundi est sa position géographique qui est favorable à des opérations de réexportation dans les pays voisins dont il peut tirer profit.

Jusqu'à nos jours, le Burundi tire principalement des devises de l'exportation du café et du thé et voudrait explorer d'autres sources de devises à travers d'autres nouveaux produits d'exportation.