Burundi : les entreprises Brarudi et Sosumo nient exporter leurs produits

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

"La Brarudi ne vend officiellement aucun de ses produits à l’étranger. Ceux que vous pouvez trouver au Rwanda, en RDC ou en Tanzanie sont vendus dans le cadre du commerce transfrontalier par les burundais et non par nos services,  pour dire que la Brarudi n’y a aucune responsabilité", a indiqué Libérat Hicintuka, directeur commercial de cette entreprise, lors d'une rencontre mardi avec les gouverneurs des provinces, organisée par le ministère du Commerce, de l'Industrie, des Postes et du Tourisme.

Audace Bukuru, administrateur directeur général de la Sosumo, a tenu les mêmes propos à cette occasion.

Ils attribuent la diminution des ces produits sur le marché intérieur à la spéculation et à l'exportation clandestine menées par des commerçants.

- Advertisement -

Pour mettre fin à ce genre de comportement des commerçants, la ministre burundaise du Commerce, Victoire Ndikumana, a invité la Brarudi et Sosumo à fournir régulièrement les informations sur les programmes de distribution de leurs produits et les listes des clients pour que les gouverneurs puissent faire un meilleur suivi de la vente de ces produits et "veiller à ce qu'ils ne s'exportent pas clandestinement aux dépens des consommateurs burundais".