L’Egypte demande à Israël de s’excuser pour l’attaque contre les soldats

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

La chaîne de télévision étatique Nile TV a rapporté samedi que l'Egypte a décidé de rappeler son ambassadeur en Israël.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a déclaré samedi qu'Israël regrettait la mort des soldats égyptiens dans les échanges de feu entre les troupes israéliennes et les combattants.

"Israël regrette la mort des soldats égyptiens dans l'attaque terroriste survenue à la frontière israélo-égytptienne", a indiqué M. Barak dans un communiqué publié après une évaluation spéciale de la situation à laquelle ont participé les responsables de l'armée et du renseignement d'Israël.

- Advertisement -

Un officier de l'armée égyptienne et quatre soldats ont été tués et plusieurs autres blessés dans les affrontements entre les forces de sécurité israéliennes et les groupes armés, a indiqué l'agence de presse officielle égyptienne MENA, citant le ministre égyptien de l'Information Osama Hikal.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères a convoqué samedi le chargé d'affaires d'Israël au Caire pour l'informer de la protestation officielle égytptienne contre la fusillade à la frontière égypto-israélienne, selon MENA.

L'Egypte a demandé les excuses officielles d'Israël et une enquête conjointe sur l'incident.

Ce samedi, des centaines d'Egyptiens ont manifesté devant l'ambassade d'Israël au Caire pour le deuxième jour consécutif. Ils ont réclamé l'expulsion de l'ambassadeur d'Israël et une action plus forte du gouvernement égyptien.

L'Egypte avait signé un traité de paix avec Israël en 1979. Il est le premier pays arabe à établir les relations diplomatiques avec Israël. Mais leurs relations ont connu des changements subtils depuis la chute de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak en février 2011.