L’Égypte envoie une demande d’extradition pour un homme d’affaires lié à Moubarak en Espagne

ecapital
2 Min de Lecture

Le procureur général égyptien Abdel Meguid Mahmoud a approuvé l' envoi du dossier de Hussein Salem, arrêté jeudi dans l'île espagnole de Majorque, après coordination avec le ministère des Affaires étrangères et la branche égyptienne d'Interpol, a rapporté l'agence de presse étatique MENA.

"Ce dossier contient une copie complète de l'enquête du parquet sur les crimes commis par cet homme d'affaires et les preuves de l' accusation", a déclaré le porte-parole du parquet Adel Saed.

M. Salem, accusé en tant que complice de M. Moubarak dans une affaire de corruption, a fui l'Égypte en février, et a été convoqué le mois dernier, avec M. Moubarak et ses deux fils, devant un tribunal pénal par le procureur général.

- Advertisement -

La première séance du jugement du trio Moubarak est prévue pour le 3 août. Ils sont sous le coup d'une série de chefs d' inculpation comprenant le meurtre prémédité de manifestants lors des manifestations nationales contre le gouvernement, l'abus de pouvoir présidentiel à des fins de bénéfice personnel, et de détournement de fonds publics.

M. Salem a été accusé pour son implication dans l'exportation de gaz naturel à Israël à des prix inférieurs au marché, en complicité avec l'ex-ministre du Pétrole Sameh Fahmy, de détournement de fonds publics et d'acquisition illicite d' avantages financiers à titre personnel.

Il est également accusé d'avoir offert des propriétés à M. Moubarak et à ses fils en échange de l'accès à une superficie importante de terrains publics à l'usage de ses projets touristiques lucratifs.