Le Botswana appelle à un audit du processus électoral au Zimbabwe

Afriquinfos Editeur 5 Vues
2 Min de Lecture

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Botswana a déclaré dans un communiqué que les observateurs électoraux du Botswana au Zimbabwe, dans le cadre de la Mission d'observation électorale de la SADC (SEOM), ont rapporté que les élections se déroulées « sans intimidation ni violence manifestée ».

Toutefois, selon le ministère de divers incidents et circonstances ont remis en question si l'ensemble du processus électoral, et les résultats définitifs des élections, peuvent être reconnus comme ayant été équitables, transparents et crédibles.

« C'est pour cette raison que la SEOM a décrit les élections comme « libres et pacifiques » par opposition à « libres et équitables », a expliqué le ministère.

Le Botswana a envoyé 80 observateurs au Zimbabwe. L'équipe, dirigée par l'ancien vice-président Mompati Merafhe, est retournée au Botswana le 3 août, et a rendu ses conclusions au gouvernement.

Le gouvernement botswanais exprime l'espoir que la question sera examinée lors du sommet de la SADC qui se tiendra ce mois à Lilongwe, au Malawi.