Bonsoir Afrique du 30 aout 2013

Afriquinfos Editeur 5 Vues
4 Min de Lecture

        Le Burundi prévoit une croissance économique de 6% sur la période 2014-2016

        BUJUMBURA — Dans son Document d'Orientation Budgétaire ( DOB) pour la période triennale 2014-2016, le gouvernement prévoit une moyenne de 6% la croissance économique sur cette période. Selon ce document présenté par Tabou Abdallah Manirakiza, le ministre burundais des Finances et de la Planification pour le Développement Economique, la croissance du PIB remontera de 4,8% en 2013 à 5,4% en 2014 pour atteindre 7,2% en 2016, "soit une moyenne avoisinant 6% sur la période de projection. Cette croissance serait soutenue par l'ensemble des activités économiques". Ces activités sont réparties au niveau des trois secteurs que sont le secteur primaire, le secteur secondaire et le secteur tertiaire.

      

      CEDEAO : vers la mise en place d'un mécanisme pour garantir les investissements

      OUAGADOUGOU — Les experts financiers de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont tenu, vendredi à Ouagadougou une réunion en vue de mettre en place un mécanisme de garantie des investissements dans l'espace communautaire. Cette rencontre d'une journée, vise également à trouver des solutions aux barrières socioéconomiques et politiques qui entravent le développement économique des Etats membres. Selon le conseiller technique du ministre de l'Economie et des Finances, Justin Nikiéma, le rapport mondial du forum économique mondial montre que la CEDEAO est caractérisée par un contexte économique et un climat d'investissement qui comptent parmi les moins attractifs du monde.

      

      La Côte d'Ivoire veut faire lever l'embargo de l'ONU sur l'exploitation du diamant

      ABIDJAN — La secrétaire permanente de la représentation du processus de Kimberley en Côte d'Ivoire Fatimata Thès a exprimé vendredi à Abidjan la volonté du gouvernement ivoirien de tout mettre en oeuvre pour faire lever l'embargo de l'ONU sur l'exploitation du diamant dans le pays. A en croire Mme Thè s qui accordait un entretien à des médias en marge d'une rencontre des acteurs miniers, beaucoup d'actions sont menées dans la perspective de mettre fin à l'embargo et d'obtenir la réintégration de la Côte d'Ivoire au sein du processus de Kimberley. "Le Processus de Kimberley est un système de certification international qui a pour but d'empêcher l'accès du diamant des conflits au marché international", a-t-elle expliqué.

      

       Bénin : mise en place d'un comité interministériel pour promouvoir l'emploi

       COTONOU — Le gouvernement béninois vient de mettre en place, un comité interministériel pour identifier les actions concrètes et visibles et établir une feuille de route avec un chronogramme précis en vue de réduire le chômage chez les jeunes au Bénin, indique un communiqué gouvernemental publié ce vendredi à Cotonou. "Le défi est de combattre chez les jeunes, l'oisiveté et le chômage à l'origine de la criminalité, de la consommation de stupéfiants, sources d'insécurité", souligne la même source. Selon ce communiqué, l'enjeu majeur que constitue la lutte contre le chômage et le sous-emploi incite à opérer plusieurs réformes.  

      

       L'Afrique du Sud déploiera un projet de panneau solaire à grande échelle

       JOHANNESBURG — Un ambitieux projet de panneau solaire doit être mis en oeuvre dans l'est de l'Afrique du Sud, ont rapporté vendredi les médias locaux. Environ 11 milliards de rands, soit 1, 2 milliards de dollars,seront consacrés à l'installation de panneaux solaires sur tous les bâtiments publics de la province de Gauteng dans l'est du pays,selon l'agence de presse officielle Bua. Ce projet fait partie de plusieurs projets d'investissement qui doivent être réalisés au cours de l'exercice financier actuel,a indiqué le MEC. Ce projet pourrait générer selon les projections jusqu'à 300 MW d'électricité.