COP 21: La bataille de mobilisation financière de la «BOAD» enclenchée ce 4 décembre

ecapital
2 Min de Lecture

Il reviendra à l’institution ouest-africaine de présenter: la Stratégie Environnement et Climat et Finance climat, le bilan et des perspectives du Centre régional de coopération (CRC), fruit d’une collaboration entre la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) et la BOAD. La Banque devrait également présenter le Financement de la sécurité alimentaire et promotion de l’agriculture intelligente, ainsi que le Financement des énergies renouvelables.

Le Président de la BOAD, Christian ADOVELANDE, a assisté à l’ouverture de la 21ème Conférence sur les Changements climatiques (COP 21). La participation de la BOAD à cette conférence s’inscrit dans la vision commune de l’Afrique de l’Ouest, associant les Commissions de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ainsi que le Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS). Les quatre institutions tiennent un stand commun, au numéro 11 du Hall 3 du site de la COP 21, au Bourget. Les Etats de l’Afrique de l’ouest souhaitent que la Conférence de Paris débouche sur l’adoption d’un accord universel, juste, équitable, équilibré, différencié mais juridiquement contraignant auquel toutes les parties vont s’engager. Elle attend des actions concrètes, notamment dans l’appui à l’accès aux financements climat.

 Monsieur Christian ADOVELANDE axera son intervention sur la mobilisation des ressources financières pour le financement des activités climat. L’occasion lui sera ainsi donnée d’évoquer les perspectives de mobilisation de ressources financières qu’offre à la BOAD son accréditation au Fonds d’Adaptation, au Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et bientôt au Fonds Vert pour le Climat.

- Advertisement -

Akpéné I.