Avortée en 2019, une rencontre entre Affi N’Guessan et Gbagbo voit le jour

Avortée en 2019, une rencontre entre Affi N’Guessan et Gbagbo voit le jour

Abidjan (© 2020 Afriquinfos)- Une rencontre s’est tenue entre Pascal Affi N’Guessan et l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo à Bruxelles.  Les deux hommes qui se disputent la direction du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), se sont vus, d’après un communiqué du FPI  lundi. « A sa demande », « Pascal Affi N’Guessan a été reçu à Bruxelles par le président Gbagbo », « vendredi 3 et samedi 4 janvier », selon le communiqué transmis à l’AFP par la tendance pro-Affi du FPI.

« Les deux personnalités ont fait un large tour d’horizon relativement à l’actualité nationale et à la situation interne du FPI », poursuit le communiqué, sans plus de détails.

Fondé par Laurent Gbagbo,  le FPI troisième grand parti de Côte d’Ivoire, est scindé depuis 2013 en deux factions : d’un côté les « historiques », qui ne reconnaissent comme président que M. Gbagbo, et qui ont boycotté les élections en son absence, de l’autre des « rénovateurs » représentés par l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, qui participent à la vie politique.

Président de 2000 à 2010, puis transféré à la Cour pénale internationale après la crise post-électorale meurtrière de 2010-11, Laurent Gbagbo réside à Bruxelles en liberté conditionnelle, après son acquittement de crimes contre l’humanité par la CPI début 2019, et dans l’attente de l’examen de l’appel formulée par la procureure.

Son éventuel retour en Côte d’Ivoire est une des grandes inconnues de la vie politique ivoirienne, à dix mois de la prochaine élection présidentielle. Pascal Affi N’Guessan cherchait depuis longtemps à rencontrer Laurent Gbagbo, dont il fut le Premier ministre au début des années 2000.

Une rencontre avait été avortée en mars 2019, pour la cause sue Laurent Gbagbo exigeait comme préalable que Pascal Affi N’Guessan le reconnaisse publiquement comme le président du FPI, titre que ce dernier revendique aussi.

Le 12 décembre dernier, le secrétaire général et numéro deux du FPI-pro Gbagbo, Assoa Adou, a assuré que le FPI présentera un candidat à la présidentielle de 2020.

V.A.

Laisser un commentaire