André Ayew et l’OM reviennent de très loin

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Pour la deuxième saison consécutive, on verra donc les Champions d’Europe 93 en huitièmes de finale de la Coupe aux grandes oreilles. Toujours mal au point dans la Ligue 1, l’Om a puisé dans ses tréfonds ce mardi pour arracher son ticket qualificatif. Devant un Borussia conquérant et une Om atone en première période, ce n’était pas gagné d’avance. Cette domination du club allemand se fera sentir au marquoir. Pressés, les Allemands l’étaient durant cette rencontre, car ils devaient l’emporter par quatre buts d’écart pour prétendre continuer la compétition, tout en espérant un faux pas des Grecs de l’Olympiakos qui se mesuraient au même moment aux Gunners d’Arsenal. Les Phocéens allaient vite céder sous les coups de boutoir du Polonais Blaszczykowski à la 23ème minute, puis à la 32è minute, sur un penalty transformé par Hummels.

Pourtant, peu avant la pause, les Français allaient orchestrer la réplique inespérée. Avec à la baguette Amalfitano. Ce dernier a servi dans un premier temps un bon centre conclu d’un bel coup de tête de Loïc Rémy ; nous étions dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. Le même Amalfitano aura dans un second temps à délivrer un corner à André Ayew, entré en jeu un peu plus tôt, pour une égalisation à la 85ème minute. Mathieu Valbuena imitera le Ghanéen deux minutes plus tard . Un troisième but synonyme d’une qualification de la “dernière heure”. Les concurrents directs des Marseillais pour une place de deuxième dans ce groupe F, les Grecs de l’Olympiakos, ont dominé le premier de cette poule, Arsenal sur le score de 3-1.

Afriquinfos
 

- Advertisement -