UEMOA : La BRVM a produit des résultats records en 2021 

Abidjan (© 2022 Afriquinfos)- La persistance de la pandémie du Covid-19 et son lot de variants n’a visiblement pas d’incidences sur les performances de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) qui a fini l’année 2021 avec des chiffres records.

La crise sanitaire n’a pas étiolé la confiance des investisseurs à l’égard de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). La bourse électronique commune à huit pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo, a terminé l’année 2021 sur des résultats records. Au 31 décembre 2021, cette capitalisation s’est établie à 6085,4 milliards de francs CFA tandis que celle du marché des obligations a atteint 7247 milliards de francs CFA, soit des hausses annuelles respectives de 39,33% et de 19,76%.

L’indice BRVM 10 clôture l’année en hausse de 17,29 % et le BRVM composite de 39,15 % par rapport à l’année 2020 confirmant le cycle haussier entamé depuis les premiers mois de 2021 en rupture par rapport à la tendance baissière observée depuis 2016. La valeur des transactions s’est, quant à elle, établie au 31 décembre 2021 à 722 milliards de francs CFA, soit une hausse de 293% par rapport à l’année 2020.

A l’instar de la BRVM, le DC/BR a également connu une hausse significative de ses activités avec 13 830 milliards de francs CFA d’actifs sous conservation, en hausse de 26 % par rapport à 2020. Les paiements de dividendes, d’intérêts et les remboursements d’obligations se sont élevés à 1477 milliards de francs CFA, soit une progression de 40 % tandis que les Règlements/Livraisons (R/L) ont atteint 1463 milliards de francs CFA, soit le triple du niveau de l’année dernière.

Ces performances confortent la position de la BRVM dans le top 3 des grandes bourses africaines en matière de performance des indices.

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés