Sahel : l’ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur

Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur

Bruxelles (© 2020 Afriquinfos) – Les crises cumulées à savoir sécuritaire et sanitaires alliées aux aléas climatiques risquent de plonger la région du Sahel dans une crise humanitaire sans précédent, alerte l’Organisation des Nations Unies.

« Le temps presse alors que nous faisons face à une crise sans précédent en matière de déplacement et de protection dans la région. Des centaines de milliers de personnes ont déjà été contraintes de fuir et doivent maintenant faire face à l’incertitude supplémentaire apportée par le coronavirus », a déclaré Millicent Mutuli, directrice du bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Cette déclaration émane d’un communiqué publié par des agences onusiennes œuvrant dans l’humanitaire dans la région. Ces dernières craignent en effet une détérioration rapide de la situation humanitaire dans les pays du Sahel du fait des conflits, de l’insécurité alimentaire croissante des inégalités structurelles et des conséquences directes et indirectes de la pandémie Covid-19. Selon le document, « en 2020, 24 millions de Sahéliens, dont la moitié sont des enfants, ont besoin d’une assistance et d’une protection vitales, le nombre le plus élevé jamais enregistré » et de poursuivre qu’ « en raison de la violence généralisée et des catastrophes naturelles, 6,9 millions de personnes sont confrontées aux conséquences désastreuses des déplacements forcés et plus de 4,5 millions de personnes sont déplacées à l’intérieur de leur pays ou réfugiées, soit un million de plus qu’en 2019, et 2,5 millions de retournés luttent pour reconstruire leur vie ».

Une situation alarmante qui a amené l’ONU à interpeller les Etats et les institutions internationales afin qu’ils  réagissent avec diligence afin d’éviter une catastrophe. Millicent Mutuli, directrice du bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre du HCR fait savoir que «les communautés locales à travers la région ont fait preuve d’une générosité remarquable en les accueillant mais ne peuvent plus faire face sans un soutien urgent, car les capacités nationales sont dépassées…La situation au Sahel était déjà en train de devenir rapidement intenable, avec une crise humanitaire à plusieurs niveaux. Nous devons agir rapidement pour éviter une catastrophe humanitaire », a-t-elle lancé.

S.B.

Ces articles devraient vous intéresser :

Libye : le gouvernement de Tripoli annonce un confinement général
L'engagement français au Sahel à l'épreuve du coup d'Etat au Mali
Face à l’épidémie du Coronavirus, le chef de l’ONU appelle à ne pas céder à la panique
Le Sénégal enregistre un second cas de Coronavirus
Sahel : Le G5 a besoin du Tchad pour stabiliser la région
Coronavirus : un traitement « prometteur » à base de chloroquine à l’essai en France
Chloroquine : le Sénégal persiste et signe
Covid-19 en Afrique du Nord/L’Egypte gère la situation "en toute transparence", le Maroc en urgence ...
Covid-19 au Niger : Le parlement proroge l'état d'urgence sanitaire pour 03 mois
Impact du Covid-19 : l’ONU demande 2.500 milliards de dollars pour les pays en développement
Fonds de l’UA contre la Covid-19 : les membres du comité de gestion désormais connus
LA Cedeao prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19
Etat de la pandémie en Afrique au 30 juillet
Covid-19 : Le Togo applique les mesures pour éviter la propagation de l’épidémie
La Covid-19 désormais ennemi public numéro 1 du Burundi de Ndayishimiye
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19
Croisade sénégalaise à l'ONU contre la fraude et l’évasion fiscales qui appauvrissent l'Afrique
L’Appel de Macky Sall à l’annulation de la dette de l'Afrique, est "prématuré" Dr Ndongo Mané Kébé
La BCEAO soutient ses Etats membres dans l'émission des "Bons Covid-19"
Ethiopie : Abiy Ahmed met en garde l'opposition
RDC : plus de 260 civils ont été tués dans la région de Beni en novembre et en décembre (ONU)
Virus en RDC: les autorités craignent "le pire" dès début mai
Le soutien au développement de la jeunesse africaine sur la table du Conseil de sécurité de l'ONU
Art et musique au service de la lutte anti-COVID-19: La part d'engagement d'Ismaël Lô

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés