Sahel: 4 premiers cas confirmés de coronavirus parmi les soldats de Barkhane

Quatre officiers français déployés au Sahel dans le cadre de l’opération antijihadiste Barkhane ont été testés positifs au coronavirus, a indiqué jeudi à l’AFP l’état-major, ce qui constitue les premiers cas rendus publics parmi les forces françaises projetées en opérations extérieures.

« L’opération Barkhane a connu ses quatre premiers cas confirmés d’infection par le coronavirus », selon l’état-major.

Parmi ces quatre officiers, « un des patients est pris en charge et soigné sur place, et trois autres ont déjà été rapatriés » vers la France, « de même qu’un autre officier symptomatique sans pour autant avoir été testé », précise le porte-parole de l’état-major, le colonel Frédéric Barbry.

Ces quatre officiers testés positifs au Covid-19,  « arrivés en bande sahélo-saharienne il y a plusieurs semaines », sont « à ce stade asymptomatiques ».

Le diagnostic a été confirmé par des tests effectués sur place par le service de santé des armées, par un laboratoire biologique civil local ou à leur arrivée en France.

« Tous les cas +contact+ ont été identifiés et placés en quatorzaine en zone dédiée », souligne le colonel Barbry, en précisant que « ces cas de contamination, de même que les dispositions prises pour préserver le personnel de la force n’ont pas d’impact sur les opérations, qui se poursuivent à un rythme soutenu ».

Le ministère français des Armées déplore par ailleurs dans ses rangs un premier décès dû au coronavirus, a-t-il annoncé jeudi: il s’agir d’un employé civil du service d’infrastructure de la défense (SID), décédé le 30 mars à l’âge de 62 ans.

L’opération andijihadiste Barkhane, forte de 5.100 militaires, lutte contre les mouvements jihadistes en collaboration avec les pays du Sahel, Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad. C’est la principale opération extérieure des armées françaises.

 

Ne ratez pas de nouvelles sur le COVID-19.

Incident diplomatique: l’ambassadeur malien en France rappelé à Bamako

Abidjan en quête en 2020 de 1.492 milliards Fcfa sur le marché régional et international

6ème sommet du g5 sahel : la crise libyenne et les défis sécuritaires au cœur des discussions

Ces articles devraient vous intéresser :

Kenya: les élèves et le système éducatif paient le prix fort face au Covid
Coronavirus : les pays face aux préjugés, aux fake news et à la surenchère
L’état de la pandémie en Afrique au 11 mai 2020
Etat de la pandémie en Afrique au 30 juillet
Covid-19 : Kouchner, Stiglitz, Sall, Addo plaident pour un "vaccin gratuit pour tous"
Côte d'Ivoire: 250 milliards FCFA pour le cacao et les grandes cultures d'exportation
Covid-19 : Déconfinement du grand marché de Ouagadougou
Sénégal : le président en quarantaine après un contact avec un malade du Covid-19
Coronavirus : les compagnies aériennes africaines ont perdu 400 millions de dollars en février
La Chine appelle davantage de soutien international à la lutte de l'Afrique contre le COVID-19
L’état de la pandémie en Afrique au 30 juin 2020
Coronavirus: frontières fermées et état d'urgence sanitaire au Soudan
Riposte contre le Covid-19 : les chercheurs ivoiriens invités à dévoiler les fruits de leurs recherc...
Le Burundi épargné par le COVID-19 par Dieu selon ses dirigeants
L’état de la pandémie en Afrique au 15 juillet
Lutte contre le COVID-19 en Afrique: Des pays fragiles montrent l'exemple
L’OMS s’attend à une bataille plus longue contre le Covid-19
Covid-19 : 8 nouveaux cas enregistrés au Togo
Deuil: Le COVID-19 empêche Osange Silou-Kieffer de connaitre les meurtriers de son mari
Kenya : L’ex-président Daniel arap Moi décédé à l’âge de 95 ans
Football : André Onana va quitter l'Ajax Amsterdam
Covid-19 : le président de la Commission de l'UA en quarantaine
Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus (parti)
L’état de la pandémie en Afrique au 3 juillet 2020

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés