Projections démographiques: L’Afrique va demeurer la population la plus jeune au monde d’ici 2050

New York (© 2022 Afriquinfos)- Le continent devrait doubler sa population d’ici à 2050, passant d’un milliard d’habitants aujourd’hui à près de 2,4 milliards. Mais surtout, il s’agira de la population la plus jeune. Celle-ci aura alors moins de 25 ans, selon les récentes projections des Nations unies publiées le lundi 11 juillet 2022, Journée mondiale de la population.

Dans le même temps, la population mondiale devrait passer de 7,94 milliards de personnes actuellement à 8,51 milliards en 2030 et à 9,68 milliards en 2050. Autant dire que si un humain sur six vit aujourd’hui sur ce continent, cette proportion atteindra un sur quatre en 2050.

Les populations de l’Europe et de l’Amérique du Nord réunies et celle de l’Afrique subsaharienne sont comparables actuellement, avec respectivement plus de 1,12 et 1,15 milliard de personnes. Cependant, ces deux régions ont atteint une telle taille de population à la suite de trajectoires de croissance très différentes depuis le milieu du 20e siècle.

Alors que l’Europe et l’Amérique du Nord ont connu un taux de croissance démographique annuel inférieur à 1 % depuis le milieu des années 1960, avant d’atteindre un taux de croissance proche de zéro en 2020 et 2021, le taux de croissance annuel de la population d’Afrique subsaharienne a atteint un niveau record. Il a culminé à 3 % en 1978 et est resté supérieur à 2,8 % pendant les années 1980. En 2022, la taille de la population de cette région augmente à un rythme annuel de 2,5 %, soit plus de trois fois la moyenne mondiale de 0,8 %, et le taux le plus élevé parmi les huit régions du globe.

Cependant, la population mondiale devrait atteindre 8 milliards d’humains le 15 novembre prochain. «Un rappel de notre responsabilité partagée de prendre soin de notre planète et un moment pour réfléchir sur les points où nous ne respectons toujours pas nos engagements les uns envers les autres», a insisté dans un communiqué le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Des investissements pour la plus jeune population

L’Afrique a la population la plus jeune au monde avec plus de 400 millions de jeunes âgés de 15 à 35 ans. Une population aussi jeune exige un accroissement des investissements dans les facteurs de développement économique et social, afin d’améliorer l’indice de développement des pays africains.

L’UA a élaboré plusieurs politiques et programmes de développement de la jeunesse au niveau continental visant à faire en sorte que le continent tire profit de son dividende démographique. Au nombre de ces politiques, figurent la Charte africaine de la jeunesse, le Plan d’action de la Décennie de la jeunesse et la Décision de Malabo sur l’autonomisation des jeunes, qui sont toutes appliquées dans le cadre des divers programmes de l’Agenda 2063.

La Charte africaine de la jeunesse vise à protéger les jeunes contre la discrimination et leur garantit la liberté de circulation, de parole, d’association, de religion, de propriété et autres droits humains, tout en s’engageant à promouvoir leur participation dans la société.

Le Plan d’action de la Décennie de la jeunesse s’articule autour de cinq grands domaines prioritaires, à savoir : Éducation et développement des compétences ; Emploi et entrepreneuriat des jeunes ; Gouvernance, paix et sécurité ; Santé des jeunes et droits en matière de santé sexuelle et reproductive ; Agriculture, changement climatique et environnement.

La Stratégie continentale de l’EFTP fournit un cadre global pour la conception et l’élaboration de politiques et de stratégies nationales visant à relever les défis de l’éducation et de la formation techniques et professionnelles dans le but de favoriser le développement économique et de créer davantage de richesse nationale, ainsi que de contribuer à réduire la pauvreté en encourageant les jeunes entrepreneurs et les innovations et en créant des emplois.

V. A.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés