Place de l’Afrique dans le podium de Miss Monde 2021

San Juan (© 2022 Afriquinfos)- Le continent s’est hissé à la 3ème place sur le podium de la 70ème édition du concours Miss Monde 2021. Olivia Yacé, Miss Côte d’Ivoire 2021 a été classée deuxième dauphine de la 70ème édition à l’issue de la finale du concours de beauté Miss Monde 2021, tenue dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 mars 2022 à San Juan, la capitale de Porto Rico.

Après avoir franchi toutes les étapes de la compétition avec bravoure, la Miss Côte d’Ivoire Olivia Yacé a été repêchée dans le Top 13 des finales de la compétition. Elle devient la première africaine francophone à atteindre ce niveau dans l’histoire de cette prestigieuse compétition. La première et deuxième place sont occupées respectivement par la Miss Pologne  Karolina Biewleska, sacrée miss World 2021 et la Miss USA Shree Saini (1er dauphine).

Quelques mois auparavant, Olivia Yacé, fille du maire de Cocody, répondait, avec enthousiasme et dans un anglais soigné, sans accent, aux questions d’une animatrice américaine qui l’interrogeait, intriguée, sur cette reine dont elle se dit descendante dans sa vidéo de présentation au concours Miss Monde 2022. « C’est incroyable ! Pouvez-vous nous en dire plus ? »

La jeune femme déroule le récit de l’héroïque Abla Pokou, reine africaine fondatrice du royaume Baoulé, qui sacrifia un fils pour sauver son peuple. « Je suis très fière d’appartenir à son groupe ethnique, les Akans. Aujourd’hui, je porte une couronne avec des éléments dorés qui représentent ma culture, mon histoire et cette reine. […] Je voulais mettre en lumière l’impact des femmes dans nos sociétés », explique la candidate. L’animatrice semble à la fois émue par ce récit et conquise par le discours féministe.

Née aux États-Unis où elle a effectué toute sa scolarité, Olivia Yacé est mannequin depuis l’âge de 13 ans, hyper active sur les réseaux sociaux, elle connait et manie les codes de la mode, aussi bien que ceux du marketing, matière dont elle vient tout juste d’être diplômée dans une université américaine.

Pour cette compétition mondiale, reportée une première fois en raison de la crise sanitaire, l’Afrique était représentée par 21 candidates sur les 95.

5 Africaines sacrées miss monde à ce jour

Ce n’est pas la toute première fois qu’une africaine se hisse sur le podium final de cette compétition. Mieux, des femmes du continent ont été sacrées Miss Monde. En 2014, Rolene Strauss, une étudiante sud-africaine en médecine a été élue Miss Monde devant 121 candidates venues des quatre coins de la planète. Elle devenait ainsi la 5e Miss africaine d’un concours qui a fortement tendance à choisir, sur le continent, des lauréates à la peau blanche.

Depuis 1951, quatre autres femmes du continent ont été sacrées : l’Égyptienne (aux racines grecques) Antigone Costanda en 1954, puis les Sud-Africaines Penelope Anne Coelen en 1958, Anneline Kriel en 1974, et la Nigériane Agbani Darego en 2001.

Avec 5 titres, l’Afrique figure cependant en bas du tableau. Même si elle devance l’Océanie, qui ferme la marche avec 3 titres, elle reste loin derrière l’Europe, l’Amérique ou même l’Asie. Seules trois Africaines noires au sommet

Cependant, l’Afrique n’a été sacrée depuis 1952 que quatre fois à Miss Univers, un concours qui ne compte que deux Miss noires issues du continent : la Botswanaise Mpule Kwelagobe, en 1999, et l’Angolaise Leila Lopes, en 2011. Miss Monde fait pire : une seule des 5 jeunes femmes africaines distinguées est noire : la Nigériane Agbani Darego.

V.A.

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés