Netflix confirme ses projections de percée sur le marché africain 

Nairobi (© 2020 Afriquinfos)- Après quelques coups de salve les mois précédents, la plateforme américaine de streaming Netflix confirme son ambition de s’étendre à tout le continent africain. Elle a annoncé une série de partenariats avec des opérateurs de télécommunications en Afrique pour élargir son offre aux personnes non bancarisées.

La conquête de l’Afrique se poursuit pour Netflix. Après avoir lancé fin février 2020 et en mai dernier deux séries 100% africaine, “Queen Sono et Blood and Water”, et avec d’autres projets similaires en cours, le géant américain se lance à la chasse aux abonnés. Pour cela, elle envisage de nouer des partenariats avec les opérateurs de télécommunication pour attirer de potentiels abonnés ne disposant pas de compte en banque.

Une fois ficelés, ces partenariats permettront aux opérateurs de télécommunications de proposer des forfaits intégrant des abonnements à Netflix.

«Compte tenu de la faible pénétration des cartes de crédit sur le continent, nous nous sommes associés avec des opérateurs de télécommunications locaux pour que leurs clients puissent ajouter des abonnements Netflix à leurs factures», détaille Dorothy Ghettuba, responsable de la Création pour l’Afrique subsaharienne.

Une formule similaire est déjà en phase test au Nigeria et en Afrique du Sud. Netflix s’intéresse à l’Afrique depuis 2016. Les services du géant américain vont bientôt couvrir 130 nouveaux pays, y compris les 54 du continent. Son arrivée n’est pourtant pas une bonne nouvelle pour les prestataires locaux. Plusieurs services de vidéo à la demande ont été lancés en Afrique et feront donc face à une rude concurrence.

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés