L’état de la pandémie en Afrique au 10 juin 2020

Pandémie en Afrique au 10 juin 2020

Pandémie en Afrique au 10 juin 2020 | L’Afrique comptait ce mercredi 10 juin 203 899 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 5 530 personnes sur le continent, selon le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies. Les pays les plus touchés par l’épidémie sont l’Afrique du Sud (53 000 cas), l’Égypte (36 800), le Nigeria (13 500), l’Algérie (10 400), le Ghana (10 200), le Cameroun (8 700) et le Maroc (8 500).

Pierre Nkurunziza serait mort du Covid-19

Le président burundais, assurant face à la foule lors de la campagne électorale que Dieu avait purifié l’air de son pays, le protégeant ainsi de la maladie engendrée par le nouveau coronavirus, avait-il finalement été contaminé ? Son épouse, rentrée mardi soir au pays, était en tout cas hospitalisée depuis fin mai au Kenya pour une suspicion de Covid-19. « Il n’y a rien d’officiel, mais selon certaines sources, il aurait été victime de l’épidémie du Covid-19 et son épouse aussi probablement », confirme sur RFI le chercheur Thierry Vircoulon.

Pierre Nkurunziza est officiellement mort d’un arrêt cardiaque, sans plus de précision. Mais dans le pays, cette version peine à convaincre. Outre le fait que son épouse a probablement contracté la maladie, des médecins ont évoqué le Covid-19 dès le lendemain de l’hospitalisation du président burundais. Autre élément en faveur de cette thèse : l’un des rares respirateurs de Bujumbura a été acheminé par hélicoptère lundi à l’hôpital de Karusi (Centre-Est) où Pierre Nkurunziza était pris en charge.

En RDC, le Dr Denis Mukwege démissionne des commissions de suivi du Covid-19

Le Prix Nobel de la Paix 2018 l’a annoncé sur le site internet de sa fondation Panzi. Il avait été nommé fin mars président de la commission santé et vice-président de la commission multi-sectorielle, chargées de suivre l’avancée du coronavirus et de coordonner la lutte dans le Sud-Kivu. Après avoir présenté sa « stratégie de riposte » le 11 avril dernier, le Dr Mukwege dit avoir rencontré trop d’obstacles sur son chemin. Il cite notamment les délais de la procédure de tests des cas suspects de Covid-19, dont les échantillons doivent être envoyés à Kinshasa, « un handicap majeur », selon lui, « pour notre stratégie basée sur  » tester, identifier, isoler et traiter  » ».

Le spécialiste de l’accueil et de la prise en charge des femmes victimes de violences et mutilations génitales regrette aussi le manque de sérieux de la population dans l’application des mesures de prévention tout en reconnaissant « l’impossibilité de faire respecter les mesures barrières ». Selon Denis Mukwege, la porosité des frontières avec l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi voisins de l’Est congolais, et l’absence de quarantaine pour les personnes entrant en RDC « ont diminué l’efficacité » de la stratégie anti-coronavirus.

« À ce jour, au vu de l’afflux de malades affectés par le coronavirus dans les hôpitaux de Bukavu, poursuit le Dr Mukwege, il semble indubitable que la maladie est présente dans la ville. Nous sommes donc au début d’une courbe exponentielle épidémiologique et nous ne pouvons plus appliquer une stratégie qui serait uniquement préventive. » Le médecin indique désormais vouloir se « consacrer entièrement à [s]es responsabilités médicales et de soigner cet afflux de malades à l’hôpital de Panzi [à Bukavu] ».

La Confédération africaine de football a lancé un défi aux gloires du ballon rond continental. La campagne intitulée « Restons prudents pour l’Afrique » utilise le mot-dièse #19KickupsAgainstCovid19 sur les réseaux sociaux. Elle invite les légendes du foot africain à enregistrer des vidéos d’eux exécutant 19 jongles. Ahmed Hassan (Égypte), Perpetua Nkwocha (Nigeria), Joseph Yobo (Nigeria), Karim Haggui (Tunisie) et Trésor Lomana Lua Lua (RDC) ont déjà répondu présent.

I.N.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de la pandémie en Afrique au 9 mai 2020
Economie : Les pertes récoltées par l’Afrique en raison du COVID-19 estimées à des milliards (CEA)
Coronavirus : « Nous sommes passés d’une menace imminente à une catastrophe imminente » John Nkengas...
Sahel: 4 premiers cas confirmés de coronavirus parmi les soldats de Barkhane
Impact du coronavirus : un entraineur Ougandais offre la moitié de son salaire à ses joueurs
RD Congo : Report acté pour les IXe Jeux de la Francophonie
Covid-19 : L’ONU craint une montée de contaminations en Ethiopie en provenance d’Arabie
Le CIAN confiant dans la résilience de l'Afrique
COVID-19: les Ministres africains des finances réclament 100 milliards de dollars pour combattre le ...
Coronavirus et investissement : ingrédients de la résilience de la locomotive de l’UEMOA
Burundi : Pierre Nkurunziza dévoile son intention de se présenter en 2020
Burundi : Des semonces diplomatiques fusent, Pierre Nkurunziza trace une ligne rouge !
Afrique : l’utilisation de la monnaie numérique préconisée pour stopper la propagation du COVID-19
Lutte contre le Covid-19 : le Mali prend des mesures et apporte un financement
L'Ethiopie annonce deux premiers décès dûs au coronavirus
Covid-19 au Niger : Le parlement proroge l'état d'urgence sanitaire pour 03 mois
Ethiopie: la peur du virus s'est diluée, au moment où il se propage
Coronavirus en Afrique : le nombre de décès dépasse 117 alors que les cas confirmés grimpent à 3.924
Sahel : le coronavirus ne suffit pas à dissuader les migrants
L’état de la pandémie en Afrique au 22 juin
Coronavirus : la CAF dit suivre de très près la situation et n’exclut pas de faire annuler des match...
L’état de la pandémie en Afrique à la date du 22 mai
Covid-19 : Déconfinement du grand marché de Ouagadougou
A Madagascar, l'armée livre une potion traditionnelle contre le Covid

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés