Le Conseil des Gouverneurs du Groupe de la BAD au secours d’Adesina et se justifie

Abidjan (© 2020 Afriquinfos) – Le Bureau du Conseil des Gouverneurs de la Banque Africaine de Développement (BAD) par la voix de son Président, le Ministre Ivoirien du plan et du Développement, s’est prononcé sur l’affaire qui secoue l’institution financière suite à des accusations de favoritisme portées contre son président, Akinwumi Adesina. Mme Kaba Nialé a tenu à rassurer le public sur le sérieux avec lequel elle traite ce dossier et indique que le Président de la BAD n’a été en aucun cas, limogé comme le laisse croire certaines rumeurs.

C’est à l’issue d’une réunion tenue avec ses pairs le mardi 26 mai que Mme Niale Kaba en sa qualité de Présidente du Conseil des Gouverneurs de la BAD a donné sa position sur l’affaire découlant d’une plainte des lanceurs d’alerte contre le Président de la BAD, qui a été traitée par le comité d’éthique du Conseil d’Administration de la Banque, et à propos de laquelle, elle indique avoir reçu des lettres de certains actionnaires exprimant des points de vue différents.

Selon elle, les nombreuses publications de la presse nationale et internationale concernant le contenu des délibérations de ladite réunion, justifient sa sortie afin d’apporter des « clarifications pour éviter des malentendus » : « Le Bureau que je préside tient à rassurer le public qu’il est saisi de l’affaire et qu’il la traite avec la plus grande rigueur et avec tout le sérieux qu’elle mérite. Toutefois, le Bureau informe le public qu’aucune décision n’a été prise telle que faussement véhiculé dans certaines publications. Je dois souligner qu’il n’y a pas de crise institutionnelle au sein du Groupe de la Banque Africaine de Développement. Surtout, en aucun cas, qu’il n’a été demandé au Président du Groupe de la Banque Africaine de Développement de démissionner », a précisé Mme Nialé Kaba.

Le Président de la BAD  pour sa part, a lui aussi sorti un communiqué en date du 27 mai dans lequel il fait savoir que « malgré les tentatives sans précédent de certains pour ternir ma réputation et porter préjudice aux procédures de gouvernance de la Banque, je clame mon innocence face aux allégations mensongères qui cherche injustement à porter atteinte à mon honneur et à mon intégrité ainsi qu’à la réputation de la Banque Africaine de Développement », s’est défendu Akinwumi Adesina. L’ancien ministre de l’Agriculture du Nigeria dit pouvoir compter sur le soutien des actionnaires de la Banque et reste « convaincu que des processus équitables, transparents et justes, qui respectent les règles, procédures et systèmes de gouvernance de la Banque, ainsi que l’Etat de droit, prouveront en fin de compte que je n’ai pas enfreint le code d’éthique de cette institution extraordinaire. » laisse-t-il entendre.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des...
Le commerce intra-africain pourrait subir une augmentation de 15 % grâce à la mise en œuvre de la zo...
Banques et Dettes : la Boad va rembourser Plus de 12 milliards FCFA de dettes mars 2018
Les banques du Maroc, du Nigeria et du Kenya parmi les nominés du Trophées d'African Banker 2018
Afrique/Agriculture : Adesina Akinwumi exhorte la jeunesse africaine à s’adonner à ‘’l’activité la p...
Les 55è Assemblée annuelle de la BAD reportées en Août (Akiwumi Adesina)
Économie Africaine : la production du café en Afrique en régression
La Banque africaine de développement envisage créer 25 millions d'emplois pour les jeunes
Accélérer la reprise économique post-Covid-19 : les pistes de la BAD pour l'Afrique de l'Ouest
Accusations de prévarication : la BAD temporise malgré l'appel de Washington
Zoom sur Antoinette Sayeh, deuxième personnalité africaine au poste de DGA du FMI
Les Assemblées 2018 de la Banque africaine de développement prennent fin dans un climat de satisfact...
Mary Robinson dirigera l'enquête indépendante sur le président de la BAD
La Banque africaine de développement et la FAO unissent leurs efforts et s’engagent à éradiquer la f...
Augmentation de son capital de 115 milliards d’USD: Comment la BAD compte mettre cette manne au serv...
Sommet du G7 : le Président de la BAD présentera « AFAWA », pour booster l’accès des femmes africain...
La BAD appelle les États-Unis à soutenir l’agriculture africaine
Afrique du Sud: une banque publique vient au secours de SAA au bord de la faillite
Les femmes Africaines se font entendre au sommet des Nations Unies
L'Afrique du Nord face à la crise Covid : les deux scénarios économiques de la BAD
La Banque mondiale insiste sur la place cardinale de l'orthodoxie financière
BAD: Les accusateurs d’Adesina ne désarment pas et réclament une enquête indépendante
Le Maroc reste le premier client la Banque africaine de développement
Attijariwafa bank et BMCE Bank of Africa élues « banques de l’année »

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés