La Namibie met en garde contre le traitement du Covid par la… bouse d’éléphant

La Namibie a mis en garde mardi sa population contre le recours à la bouse d’éléphant pour traiter le coronavirus, de plus en plus populaire à la faveur de la récente progression de la pandémie.

« Je m’inquiète que certaines personnes peu scrupuleuses en incitent d’autres à dépenser de l’argent pour des remèdes inutiles dans l’espoir de guérir« , a déclaré à l’AFP le ministre de la Santé, Kalumbi Shangula.

Quelque 4.463 cas, dont 37 mortels, ont été recensés en Namibie, selon les dernières statistiques officielles.

En l’absence de tout traitement à l’efficacité scientifiquement prouvée contre le virus, la recrudescence des cas de contamination dans le pays a ravivé l’intérêt pour des traitements traditionnels, dont certains prônant le recours à la bouse d’éléphant.

« Ce n’est pas éthique« , a jugé le ministre Shangula, « une personne désespérée peut faire des choses désespérées« .

Le ministère de l’Environnement a confirmé avoir été informé de ventes de déjections de pachydermes au motif qu’il guérirait le Covid-19. « Ca a provoqué une forte hausse de la demande« , a expliqué son porte-parole, Romeo Muvunda, à la presse.

Selon lui, les praticiens traditionnels du pays recourent à des inhalations de bouse d’éléphant pour traiter les saignements de nez ou les maux de tête ou de dents.

« Les gens ne sont pas autorisés à collecter la bouse dans les zones protégées« , a tenu à rappeler M. Muvunda, « un tel délit est passible d’une amende« .

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de la pandémie en Afrique au 23 juillet 2020
Coronavirus: frontières fermées et état d'urgence sanitaire au Soudan
Covid-19 : Pretoria refuse tout programme d'ajustement structurel du FMI
Gavi : Le coronavirus ne doit pas faire oublier les autres maladies infectieuses
Premier mort du nouveau coronavirus en Tanzanie
Covid-19: les contaminations prennent des proportions alarmantes en Afrique du sud
La Covid-19 prive le rugby africain du tournoi de Cape Town 
Maroc : un masque en 3D et une appli détectent à distance le Covid-19 
Coronavirus : l'Afrique du Sud commence le déconfinement
Libye : le gouvernement de Tripoli annonce un confinement général
L'état de la pandémie en Afrique au 13 juillet
COVID-19 : La stratégie de Ramaphosa pour approvisionner l'Afrique en cas de découverte de vaccin
Côte d’Ivoire : La BAD relance le projet aquacole de Dompleu, dans l’ouest du pays
Covid-19 & Foot : les Ecureuils viennent en aide aux populations béninoises
Lutte contre le coronavirus : la Côte d’Ivoire lance l’application « Mediclick » pour réduire la pro...
Covid-19 : Washington injectera 5 milliards de dollars dans la santé mondiale, avec l'Afrique comme ...
Le Covid-19 emporte la cinéaste panafricaniste Sarah Maldoror!
L'Angola, le Sénégal, le Cameroun, le Ghana et le Nigéria parmi les plus durement touchés par le Cov...
Tunisie: le confinement prolongé de 15 jours malgré des manifestations
Le Rwanda opte pour le confinement pour stopper le Covid-19
Croissance négative du revenu par habitant dans plus de 170 pays en 2020 (FMI)
RDC : un conseiller de Félix Tshisekedi Jean-Joseph décède du coronavirus
En Côte d'Ivoire, « toutes les communes d’Abidjan ont des cas » de Covid-19 (DG santé)
La Covid-19, objet de friction diplomatique entre Arusha et Washington

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés