L’Etat de la pandémie sur le continent au 17 avril 2020

État de la pandémie en Afrique

 État de la pandémie en Afrique | 18 792 cas confirmés de coronavirus : c’est ce que comptait  l’Afrique ce vendredi 17 avril.  Selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine, le Covid-19 a déjà coûté la vie à 967 personnes sur le continent,. L’Egypte est le pays le plus touché avec 2 673 cas, suivi par l’Afrique du Sud, le Maroc et l’Algérie. Puis viennent le Cameroun, la Tunisie, la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Le FMI approuve une aide de près de 900 millions de dollars pour la Côte d’Ivoire.

Le Fonds monétaire international a annoncé vendredi avoir approuvé le versement d’une aide d’urgence de 886,2 millions de dollars en faveur de la Côte d’Ivoire pour combattre l’épidémie de coronavirus. « L’impact économique attendu de Covid-19 sera considérable, et les perspectives à court terme se détériorent rapidement », souligne l’institution dans son communiqué. Pour autant, le Fonds estime que les autorités ivoiriennes « ont riposté promptement à la pandémie en s’appuyant sur un plan médical d’urgence et un plan ambitieux de politiques économiques visant à apporter un soutien ciblé aux populations vulnérables et entreprises touchées par la pandémie ».

« L’appui d’urgence du FMI au titre de la Facilité de crédit rapide et de l’Instrument de financement rapide aidera les autorités à combler les besoins urgents de financement budgétaire et de balance des paiements », a commenté Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint du FMI cité dans le communiqué. Il estime que cela aidera en outre « à catalyser » les financements supplémentaires des autres partenaires au développement. « Des financements supplémentaires sont essentiels pour combler l’écart de financement restant et préserver les acquis considérables de développement que la Côte d’Ivoire a réalisés au cours de la dernière décennie », ajoute le dirigeant.

État de la pandémie en Afrique : La Chine appelée à prendre ses responsabilités (Oby Ezekwesili)

« La Chine doit se montrer responsable en reconnaissant son manque de transparence sur le Covid-19. Le gouvernement doit mettre en place un panel d’experts indépendants pour évaluer sa réponse à la pandémie. La Chine et le reste des pays membres du G20 doivent aussi engager des discussions avec l’Union africaine pour instaurer des mesures de réparations. Il est temps que les économies les plus riches se montrent capable d’agir pour le bien des plus pauvres et vulnérables. La Chine doit payer », écrit Oby Ezekwesili dans cette tribune.

Le Soudan dénombre 32 cas de Covid-19 sur son territoire. A compter de ce samedi, la capitale Khartoum est totalement confinée pendant trois semaines.

Le confinement, qui devait commencer ce samedi 18 avril pour une durée de trois semaines au Malawi, a été suspendu par une décision de justice ce vendredi en fin d’après-midi. La HRDC (Coalition pour la défense des droits humains) avait déposé un recours pour demander cette suspension, dénonçant le manque de mesures prises par le gouvernement pour aider les plus vulnérables à faire face à l’impact économique du confinement.

Depuis jeudi, des commerçants protestent dans plusieurs villes du pays contre le confinement. Sur leurs pancartes, ils expriment leur peur de ne plus pouvoir nourrir leur famille : « Le confinement est plus toxique que le coronavirus », ou « Nous préférons mourir du coronavirus plutôt que mourir de faim », écrivent-ils.

État de la pandémie en Afrique : Forte mobilisation chez les footballeurs africains

Nombreux sont les sportifs africains et notamment des footballeurs  qui se mobilisent pour aider leur pays à lutter contre la pandémie et ses effets. C’est cas de Didier Drogba, Samuel Eto’o, Sadio Mané ou encore El-Hadji Diouf. Le Ballon d’Or Africain 2001 et 2002 soutient la population sénégalaise notamment via des dons de matériels sanitaires. « Ma femme est partie dans des quartiers défavorisés pour donner du gel, des masques et du savon. Le confinement aujourd’hui, c’est très dur dans les pays africains, car les Africains vivent au jour le jour. Mais il faut féliciter les Sénégalais, parce qu’ils ont tous compris, la population sénégalaise joue le jeu », a déclaré le footballeur à RFI.

État de la pandémie en Afrique : L’Afrique du Sud face à l’épidémie

Mobilisation aussi en Afrique du Sud : le magnat des mines, Patrice Motsepe, la famille Rupert qui gère un important fonds d’investissement et la famille Oppenheimer, à la tête du premier groupe diamantaire mondial, De Beers, ont promis, pour la nation arc-en-ciel, un total de 163 millions de dollars. Au Zimbabwe, Strive Masiyiwa règle une partie des salaires du personnel soignant, leur fournit protections et assurance. Mais jusqu’ici, le rôle de premier philanthrope du continent revient à quelqu’un qui doit peu à l’Afrique, le chinois Jack Ma, fondateur du géant du commerce en ligne Alibaba et classé vingtième fortune mondiale.

L’Union africaine a créé un fonds spécial, avec pour objectif de réunir 400 millions de dollars. Il devrait servir à financer en priorité la réponse sanitaire, puis les économies. Mais selon une source au sein de l’organisation panafricaine, la plupart des grandes fortunes se contentent pour l’instant de communiquer sur d’éventuelles promesses de dons, pas encore concrétisées.

I.N.

Ne ratez pas de nouvelles sur le Covid-19.

Guinée : Le barrage de Souapiti va engloutir des terres ancestrales

Centrafrique : Vers une légitimation régionale et internationale des Séléka ?

RDC: l’opposant Katumbi veut reprendre ses affaires dans les mines à Lubumbashi

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés