Covid-19 : La CNUCED projette une baisse de 25% à 40% des flux des IDE en Afrique en 2020

Covid-19 et CNUCED

Covid-19 et CNUCED | Selon le rapport annuel 2020 de la Cnuced sur les investissements mondiaux, au plan mondial, les flux d’investissements étrangers directs (IED) devraient reculer de près de 40% en 2020 en raison des effets de la pandémie de Covid-19. Cela ramènerait les IED en dessous de $ 1 000 milliards pour la première fois depuis 2005 ; ils s’élevaient à $ 1 54 milliards en 2019. En outre, les IED devraient encore diminuer de 5% à 10% en 2021, pour ensuite amorcer une reprise en 2022.

« Les perspectives sont très incertaines. Les perspectives dépendent de la durée de la crise sanitaire et de l’efficacité des politiques d’atténuation des effets économiques de la pandémie », a déclaré le Secrétaire général de la Cnuced, Mukhisa Kituyi.

En ce qui concerne l’Afrique, la Cnuced anticipe une baisse allant de 25% à 40% des flux d’IDE en 2020, une situation qui serait exacerbée par la baisse des cours des matières premières. En 2019, ces investissements avaient déjà baissé de 10% à $ 45 milliards. A noter que la croissance du PIB africain en 2020 a été sévèrement révisée à la baisse, des 3,2% anticipées à -2,8% maintenant.

En Afrique de l’Ouest, les IDE avaient déjà chuté de 21% à $ 11 milliards en 2019 : ceux à destination du Nigeria ont baissé de moitié, à $ 3,3 milliards et au Ghana de -22% à $ 2,3 milliards. En revanche, les IDE vers la Côte d’Ivoire ont grimpé de 63% à $ 1 milliard et ceux au Sénégal de 16% atteignant également le milliard de dollars.

Chute de 50% dans l’annonce de nouveaux IDE dans le monde

Les 5 000 premières multinationales du monde, qui représentent la majeure partie de l’IED mondial, ont vu leurs bénéfices attendus pour l’année révisés à la baisse de 40% en moyenne, certaines industries plongeant dans des pertes. La baisse des bénéfices nuira aux bénéfices réinvestis, qui représentent en moyenne plus de 50% des IED.

Les annonces de nouveaux projets d’investissement et les fusions et acquisitions transfrontalières ont chuté de plus de 50% au cours des premiers mois de 2020 par rapport à l’année dernière. Dans le financement de projets mondiaux, source importante d’investissement dans les projets d’infrastructure, les nouveaux contrats ont chuté de plus de 40%.

Si la pandémie doit impacter tous les secteurs économiques, la Cnuced estime que ce sont l’aviation, l’hôtellerie, le tourisme et les loisirs qui subiront le plus le contrecoup.

La Covid-19 a impacté non seulement la chaine d’offres et de demandes et mais aussi les politiques pour les IED. Les mesures de verrouillage ont ralenti les projets d’investissement existants. La perspective d’une profonde récession ont conduit les entreprises multinationales (EMN) à réévaluer de nouveaux projets. Les mesures politiques prises par les gouvernements pendant la crise comprennent de nouvelles restrictions à l’investissement, écrivent les auteurs du rapport.

Mais les flux d’investissement devraient se redresser lentement à partir de 2022, entraînés par la restructuration des chaînes de valeur mondiales et la reprise de l’économie mondiale.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de la pandémie en Afrique au 19 juin 2020
Le Sénégal rouvre ses frontières aériennes
L’état de la pandémie en Afrique au 8 juin 2020
Idriss et Sabrina Elba veulent mobiliser 200 millions de dollars contre le Covid-19
Des rencontres live inédites pour penser la riposte africaine contre le Covid-19
Namibie/Covid-19: le président Geingob a payé une amende pour avoir violé le confinement
Covid-19 : fabrication et vulgarisation des tests de dépistage rapides à Dakar
L’état de la pandémie en Afrique au 11 mai 2020
Coronavirus: l'Egypte interdit l'entrée des citoyens qataris
L’état de la pandémie en Afrique au 3 aout 2020
Coronavirus : la CAF dit suivre de très près la situation et n’exclut pas de faire annuler des match...
Handball africain : réajustement de la saison suite à la crise de la Covid-19
COVID-19/ la CAF reporte le CHAN 2020
L’état de la pandémie en Afrique au vendredi 12 juin
Le Burundi ordonne l'expulsion du représentant de l'OMS
Afrique : la zone de libre-échange pourrait amenuiser l’impact du Coronavirus sur le continent
Le rand sud-africain à son niveau historique le plus bas
Impacts de la Covid-19: Diagnostics de la Banque mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du ...
L’état de la pandémie en Afrique au 26 mai
Le Festival de Cannes reporté à une date ultérieure en raison du Covid 19
Lutte contre le Covid-19 : le Nigeria ordonne un confinement total à Abuja et Lagos
L’Elysée annonce le report du Sommet Afrique-France et la naissance d’une initiative pour riposter c...
Soudan du Sud: le vice-président Riek Machar contaminé par le coronavirus
Covid-19 : les 36 bénéficiaires de la suspension de la dette africaine s'entre-déchirent

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés