Covid-19 : Euler Hermes inquiet pour le tissu social en Afrique

Tissu social en Afrique

Tissu social en Afrique Dans son plus récent rapport trimestriel cosigné avec l’assureur Allianz, le Cabinet Euler Hermès indique que la pandémie du nouveau coronavirus risque d’être à la base de mouvements sociaux en Afrique. Un accroissement des inégalités sociales ainsi que les difficultés financières rencontrées par les ménages et les entreprises, expliquent cette prévision qui pourrait survenir dans la seconde moitié de 2020 à 2021.  

Le Cabinet Euler Hermès en se basant sur l’indicateur de Risque Social (IRS) a évalué les probabilités que des mouvements sociaux surviennent sur le continent en raison de la pandémie du coronavirus. « La pandémie Covid-19 est susceptible d’intensifier le risque social systémique élevé en Afrique dans un proche avenir », estiment Euler Hermès et Allianz. Les raisons ? Les soins de santé très faibles combinés à des prix des produits de base actuellement bas, ce qui réduit la capacité des gouvernements à réagir par des mesures de relance budgétaire à la crise, écrivent les auteurs du rapport.

« Avec les mesures de confinement, les mouvements sociaux se sont logiquement atténués. Mais l’épidémie Covid-19 a selon nous accru les inégalités sociales. L’impact financier est très négatif pour de nombreux ménages et entreprises dans le monde, ce qui pourrait aboutir à une nouvelle vague de mécontentements sociaux. On peut donc craindre un renforcement significatif du risque social dans beaucoup de pays cette année, notamment dans ceux où le risque était structurellement élevé avant la crise du Covid-19. C’est par exemple le cas de plusieurs pays en Amérique Latine, en Afrique et au Moyen-Orient », analyse Ana Boata, Directrice de la recherche macroéconomique d’Euler Hermès.

Le cabinet a ainsi classé les pays africains selon l’Indice IRS allant du plus stable au plus instable c’est-à-dire le plus à risque avec de nombreuses manifestations publiques à venir. Dans l’ordre décroissant, voici le classement africain, allant de Maurice, pays le plus stable au regard de ce critère au Nigeria, le moins stable: Maurice (51 points); Egypte (47); Tunisie (46); Tanzanie (44,9); Ghana (44,2); Sénégal (42,4); Kenya (42); Algérie (41,8); Afrique du Sud (41,1); Gabon (40,6); Côte d’Ivoire (40,6); Maroc (37,6); Cameroun (37,5); Ouganda (37,2); RDC (27,4); Angola (27,1); Nigeria (19;8).

Chaque trimestre, Euler Hermes évalue en effet l’évolution du risque pays. Une décision qui prend tout son sens au regard de la période que traverse actuellement le monde. En effet, en mettant à l’arrêt des pans entiers de l’économie internationale, l’épidémie Covid-19 a eu un impact négatif majeur sur les agents économiques du monde entier. Les préoccupations de ces derniers quant à la reprise sont grandissantes, et laissent entrevoir une possible résurgence du risque social qui pourrait affecter le climat des affaires dans de nombreux pays. Ces manifestations auront également un impact sur l’orientation politique et l’élaboration des politiques d’un pays, de ses entreprises et de sa capacité à générer et à attirer des investissements.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19: l'Algérie referme des commerces à cause de l'indiscipline
Reporté en raison du Covid-19 : le CHAN pourrait être reprogrammé plus tard en 2020
Covid-19 : Le Togo applique les mesures pour éviter la propagation de l’épidémie
Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus (parti)
Covid-19 : La CNUCED projette une baisse de 25% à 40% des flux des IDE en Afrique en 2020
Africa’s Pulse & riposte anti-Covid-19 : les décideurs africains tenus de réorienter leur stratégie ...
Covid-19/Ouganda : Museveni livre un tutoriel sur l'entretien de forme en confinement
Kenya: le président s'excuse pour les brutalités policières
COVID-19: Plus de nouveau cas en Chine, 200 mille personnes infectées dans le monde
Crise liée au Covid-19 : Des footballeurs africains solidaires de leurs concitoyens
Covid-19 : Mali, premier pays africain à obtenir un moratoire sur sa dette
Décès au Burkina Faso d’un premier cas de Covid-19, le premier en Afrique de l’Ouest
Showbiz: les démêlés de l’ex-copine de DJ Arafat
Lutte contre la propagation du COVID-19 : la BCEAO prend 8 mesures pour booster les transactions éle...
Covid-19 : les arbitres africains participent à la campagne #Stayfit
Bénin, les municipales maintenues, malgré le Covid-19
L'Afrique du Nord face à la crise Covid : les deux scénarios économiques de la BAD
Guinée : Une mission de la Cédéao attendue à Conakry
L’état de la pandémie en Afrique au 9 mai 2020
Covid-19: Le don du Président Obiang aux 17 partis politiques de son pays divise
Covid-19 : Kouchner, Stiglitz, Sall, Addo plaident pour un "vaccin gratuit pour tous"
L’état de la pandémie en Afrique au 27 juin 2020
Covid-19 au Burkina Faso : Le Faso, Etat le plus touché en Afrique occidentale, muscle sa riposte
Covid-19 : La Francophonie se mobilise en soutenant l’innovation et la créativité numériques

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés