Covid-19 : Euler Hermes inquiet pour le tissu social en Afrique

Tissu social en Afrique

Tissu social en Afrique Dans son plus récent rapport trimestriel cosigné avec l’assureur Allianz, le Cabinet Euler Hermès indique que la pandémie du nouveau coronavirus risque d’être à la base de mouvements sociaux en Afrique. Un accroissement des inégalités sociales ainsi que les difficultés financières rencontrées par les ménages et les entreprises, expliquent cette prévision qui pourrait survenir dans la seconde moitié de 2020 à 2021.  

Le Cabinet Euler Hermès en se basant sur l’indicateur de Risque Social (IRS) a évalué les probabilités que des mouvements sociaux surviennent sur le continent en raison de la pandémie du coronavirus. « La pandémie Covid-19 est susceptible d’intensifier le risque social systémique élevé en Afrique dans un proche avenir », estiment Euler Hermès et Allianz. Les raisons ? Les soins de santé très faibles combinés à des prix des produits de base actuellement bas, ce qui réduit la capacité des gouvernements à réagir par des mesures de relance budgétaire à la crise, écrivent les auteurs du rapport.

« Avec les mesures de confinement, les mouvements sociaux se sont logiquement atténués. Mais l’épidémie Covid-19 a selon nous accru les inégalités sociales. L’impact financier est très négatif pour de nombreux ménages et entreprises dans le monde, ce qui pourrait aboutir à une nouvelle vague de mécontentements sociaux. On peut donc craindre un renforcement significatif du risque social dans beaucoup de pays cette année, notamment dans ceux où le risque était structurellement élevé avant la crise du Covid-19. C’est par exemple le cas de plusieurs pays en Amérique Latine, en Afrique et au Moyen-Orient », analyse Ana Boata, Directrice de la recherche macroéconomique d’Euler Hermès.

Le cabinet a ainsi classé les pays africains selon l’Indice IRS allant du plus stable au plus instable c’est-à-dire le plus à risque avec de nombreuses manifestations publiques à venir. Dans l’ordre décroissant, voici le classement africain, allant de Maurice, pays le plus stable au regard de ce critère au Nigeria, le moins stable: Maurice (51 points); Egypte (47); Tunisie (46); Tanzanie (44,9); Ghana (44,2); Sénégal (42,4); Kenya (42); Algérie (41,8); Afrique du Sud (41,1); Gabon (40,6); Côte d’Ivoire (40,6); Maroc (37,6); Cameroun (37,5); Ouganda (37,2); RDC (27,4); Angola (27,1); Nigeria (19;8).

Chaque trimestre, Euler Hermes évalue en effet l’évolution du risque pays. Une décision qui prend tout son sens au regard de la période que traverse actuellement le monde. En effet, en mettant à l’arrêt des pans entiers de l’économie internationale, l’épidémie Covid-19 a eu un impact négatif majeur sur les agents économiques du monde entier. Les préoccupations de ces derniers quant à la reprise sont grandissantes, et laissent entrevoir une possible résurgence du risque social qui pourrait affecter le climat des affaires dans de nombreux pays. Ces manifestations auront également un impact sur l’orientation politique et l’élaboration des politiques d’un pays, de ses entreprises et de sa capacité à générer et à attirer des investissements.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19/Ouganda : Museveni livre un tutoriel sur l'entretien de forme en confinement
Droits de l’homme : Delphine Djiraïbé honoré pour son engagement
Covid-19 : Le Togo applique les mesures pour éviter la propagation de l’épidémie
L’état de la pandémie en Afrique au 21 mai
Lutte contre le Covid-19 : le Nigeria ordonne un confinement total à Abuja et Lagos
Élimination du Covid-19 : Le point sur l'apport de la Chine au continent africain
Après Fitch et Moody’s, Standard & Poor‘s dégrade la note de l’Afrique du Sud
Crise liée au Covid-19 : Des footballeurs africains solidaires de leurs concitoyens
Football : les finales de la CAF suspendues jusqu’à nouvel ordre
Niger : Le chef de file de l’opposition politique nigérienne Hama Amadou libéré
Lutte anti-Covid-19 : La Banque panafricaine UBA annonce une contribution de sept milliards de franc...
Ces Etats africains qui échapperont à la récession induite par le Covid-19 (FMI)
Impact du Covid-19 : l’ONU demande 2.500 milliards de dollars pour les pays en développement
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
Coronavirus: l’état de la pandémie en Afrique au 7 juin
Le Bénin enregistre un premier cas de coronavirus confirmé (officiel)
L’état de la pandémie en Afrique au 23 avril 2020
Guinée : Une mission de la Cédéao attendue à Conakry
L’état de la pandémie en Afrique au 26 aout 2020
L'aide extérieure sera essentielle pour soutenir l'Afrique contre le Covid-19 (FMI)
Le Covid-19 plombe la South African Airways privée d'aide étatique
Africa’s Pulse & riposte anti-Covid-19 : les décideurs africains tenus de réorienter leur stratégie ...
Afrique du Sud: Enquête en cours sur l'attribution des marchés publics liés au coronavirus
Impacts de la Covid-19: Diagnostics de la Banque mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du ...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés