La Mauritanie lance un appel aux donateurs pour venir en aide aux refugiés maliens

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Cet appel a été lancé, devant la presse, par Mohamed Abdallahi Ould Khattra et Mohamed Ould Mohamedou, respectivement commissaire aux droits de l'Homme et commissaire à la Sécurité alimentaires.

« A priori, nous sommes certains que cet appel trouvera l'écho nécessaire auprès de nos donateurs nationaux, de nos hommes d' affaires », a souligné Ould Khattra qui a fait ressortir l' importance du flux de réfugiés au niveau du camp de Fassala où le nombre augmente à un rythme allant de 1 500 à 2 000 personnes par jour » , a-t-il affirmé.

Le commissaire a en outre, révélé que le gouvernement mauritanien a décidé, en concertation avec le HCR, « qui définit les normes internationales pour les camps des réfugies, de déménager le camp actuel à Mberré, à 18 km de Bassiknou. »

- Advertisement -

« Les travaux sont à pied d'oeuvre pour permettre rapidement le déménagement de ces réfugiés dans les conditions normales», a-t-il conclu.

Depuis le 17 janvier dernier, date d'éclatement de la rebellions touareg du nord du Mali, un flux de réfugiés maliens fuyant les hostilités a commencé vers les pays voisins, notamment en Mauritanie, où leur nombre a atteint, à, ce jour, 16 100 personnes, pour la plupart des femmes, des enfants et des vieillards.

Des organisations humanitaires présentes dans la zone ont exprimé leurs inquiétudes par rapport à la situation sanitaire de ces réfugiés et ont signalé trois décès et plusieurs cas de diarrhées aiguës.