Ouverture à Nouakchott d’une réunion des ministres des AE des pays du champ, élargie au Nigéria

Afriquinfos Editeur 6 Vues
1 Min de Lecture

"Notre objectif est de voir comment on pourrait s'entraider à faire face à ce grand défi posé par Al Qaida au Maghreb islamique au Sahel et Boko Haram au Nigeria", a déclaré le ministre mauritanien des affaires étrangères Hmadi Ould Hamadi, à l' ouverture de la réunion.

Les pays du champs et le Nigéria veulent intensifier les échanges en vue de mener une meilleure lutte contre le terrorisme, les enlèvements et les trafics de tous genres, notamment des armes et des explosifs, a-t-il ajouté.

Il a enfin expliqué que les pays du champ ont tenu à inviter le Nigeria à cette rencontre "pour échanger les expériences et les informations avec lui en matière de lutte contre l'extrémisme et le terrorisme".

Le Nigéria est représenté par son ambassadrice à Dakar Azuka Uzoka-Emejulu, alors que le Burkina Faso, dont des experts avaient pris part à la rencontre préparatoire, ne participe pas à la réunion ministérielle.

Aucune indication n'a été donnée sur les motifs de son absence. Cette réunion se poursuivait mardi soir, à huis clos.