Mauritanie : le travail précoce des enfants estimé à 16% en Mauritanie (UNICEF)

Afriquinfos Editeur 7 Vues
1 Min de Lecture

Cet avant-projet, réalisée par des organisations de la société civile mauritanienne appuyées par les organisations "Terre des hommes" et l'UNICEF, veut mettre un terme à l'emploi des enfants en Mauritanie en le soumettant à des restriction juridiques.

Il intervient, selon ses promoteurs, pour renforcer la juridiction sur le travail déjà existante en Mauritanie, tout en permettant l'harmoniser avec les conventions internationale auxquelles ce pays a souscrit.

Le travail des enfants en Mauritanie est, selon, Aminetteou Mint Elmoctar, présidente d'Association de femmes chefs de familles(AFCF), du à la mentalité esclavagiste de la société, à la survivance des traditions, à la pauvreté et à la précarité de la situation socio-économique des populations.

Il est "pour le moins regrettable de voir des foyers pousser leurs enfants à travailler pour éviter à ces dernier de sombrer dans le lot de la délinquance", a-t-elle souligné.

La Mauritanie est signataire de la convention 138 de l'OIT sur l'âge minimum de l'admission à l'emploi de 1973 et de la convention 182 sur l'interdiction des pires formes de travail des enfants. Mais, il n'existe pas dans la législation mauritanienne de loi spécifique au travail des enfants.