Thebe Magugu, premier africain lauréat du Prix LVMH

Paris (© 2019 Afriquinfos)  Pour sa 6ème édition, le Prix LMVH a été décerné au styliste sud-africain Thebe Magugu. Une première pour un créateur africain qui dénote de l’influence que prend désormais la mode africaine sur la scène internationale.

L’Afrique n’est plus uniquement consommatrice de la mode, elle en est désormais une actrice à part entière. En témoigne les nombreux designers issus du continent dont les créations foulent les Tapis Rouges à travers le monde, de New-York à Tokyo en passant par Paris. Ce mercredi 4 septembre, c’est une petite consécration pour ces créateurs africains. Un des leurs, le Sud-Africain, Thebe Magugu s’est vu décerner le très prestigieux prix LVMH. Une distinction qui offrira au natif de Johannesburg de nouvelles opportunités et lui permettra d’internationaliser sa marque. Il bénéficie en effet d’une dotation de 300 000 euros et d’une année de mentorat assurée par LVMH dans des domaines variés (propriété intellectuelle, sourcing, production et distribution, image et communication…).

Le jeune homme de 26 ans a convaincu le jury par la maturité et l’originalité de son projet. Par exemple des puces électroniques sont intégrées à ses créations et une fois scannées permettent d’avoir toutes les informations concernant l’origine du tissu, les artisans qui ont travaillé dessus, la philosophie de la collection. « Thebe Magugu n’est pas seulement créatif, il impressionne aussi par la qualité des vêtements et des tissus, tous produits en Afrique du Sud et qui sont d’aussi bonne facture que des tissus italiens », déclarait à son sujet Maria Grazia Chiuri de la marque Dior, membre du jury, dans le journal Le Monde.

Pour Jonathan Anderson de Loewe, cette nouvelle génération de créateurs notamment africains comme Thebe Magagu, représente l’avenir de la mode, une mode reconnectée au monde réel » et « éthique ».

Outre la Mode, les créations artistiques estampillées Afrique, commence à conquérir le monde. On parle encore du succès retentissant du film Black Panther qui, même s’il a été monté de toutes pièces dans les studios hollywoodiens, représente une fierté pour bon nombre d’Africains. Le blockbuster qui retrace les aventures du tout premier héros africain dans un pays imaginaire, le Wakanda, libre et puissant, est illustration de l’Afrique à laquelle ses fils et filles veulent s’identifier. Une Afrique conquérante.

Boniface T.