Afrique du Sud : l’ANC traduit Jacob Zuma devant la commission d’intégrité

Afriquinfos 3 Vues
2 Min de Lecture

Johannesburg (© 2016 Afriquinfos)-Le président sud-africain Jacob Zuma sera traduit devant la commission d’intégrité du parti, a confirmé Gwede Mantashe, le secrétaire général de l’ANC.

Pour l’heure aucune information officielle concernant le contenu de la rencontre entre le président sud-africain et la commission d’intégrité de l’ANC n’a été donnée. Mais d’après les médias sud-africains, il semblerait que l’exercice s’annonce déjà douteux pour Jacob Zuma.

Le journal The Mail & Guardian indique pour sa part que l’audience prévue le 3 décembre, à huis clos, pourrait s’appesantir sur les nombreux scandales de corruption dans lesquels sont cités Jacob Zuma et qui ont nourri la débâcle de l’ANC lors des dernières élections locales. Cette défaite historique du parti de Nelson Mandela sera également à l’ordre du jour, selon la presse.

Cette convocation de M. Zuma auprès de la commission intégrité vient ainsi renforcer la frange de l’ANC qui réclame le départ du politicien de 74 ans. Depuis quelques mois en effet, ils sont nombreux les cadres du parti à contester la légitimité de leur leader, qui selon eux, terni l’image du parti avec ses nombreux déboires.

A quelques mois du congrès de l’ANC, l’audience, selon son issue, pourrait définitivement sceller le sort du chef de l‘État sud-africain à la tête de l’ANC.

La commission d’intégrité est un outil de probité mis à la disposition du parti pour l’aider à protéger son image et à prendre des « mesures d’urgence » lorsqu’un militant est accusé de conduites malsaines. Elle a été créée en 2013 par les membres de l’ANC.

Vignikpo Akpéné