Tunisie: des centaines de précaires manifestent contre le confinement

Plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux travailleurs précaires, ont manifesté mardi dans un quartier populaire de Tunis pour protester contre le confinement général en place depuis une semaine, et réclamer des aides promises par le gouvernement.

« Mais de quel Corona vous parlez? Nous allons mourir de toute façon! Laissez-nous travailler! », a lancé un protestataire devant la délégation de Mnilha et Ettadhamen, une institution représentant l’Etat dans ces deux quartiers marginalisés en périphérie de Tunis.

« Laissez-moi ramener du pain à mes enfants! Peu importe si je meurs, je partirai en martyr », a déclaré ce maçon à l’AFP.

Dans ces quartiers défavorisés où les infrastructures de santé sont réduites, de nombreux habitants travaillent à la journée, et se retrouvent privés de revenus depuis que les sorties et activités économiques sont strictement limitées.

Confinement en Tunisie : « je n’ai pas travaillé depuis 15 jours »

« Moi, personnellement, je n’ai pas travaillé depuis 15 jours », a souligné une autre habitante, Sabiha.

La veille, des habitants s’étaient déjà rendus sur place pour réclamer le versement d’aides ou de permis de circuler, et certains, exaspérés, avaient brûlé des pneus et bloqué des routes.

Le Premier ministre Elyes Fakhfakh a annoncé le 21 mars un plan d’aide pour faire face au confinement, dont 150 millions de dinars (50 millions d’euros) doivent être distribués sous forme d’aides directes exceptionnelles pour les plus démunis, sans préciser de dates.

Le ministère des Affaires sociales a finalement précisé lundi que les aides seraient versées entre le 31 mars et le 6 avril, et les manifestants se sont pressés mardi aux portes de la délégation pour inscrire leur noms sur des listes.

« Nous devons faire face à une épidémie. Mais tous les jours, c’est pareil, ils se réunissent devant la délégation », a déclaré à l’AFP Imed Farhat, délégué de Mnihla. « On a demandé aux forces de l’ordre d’intervenir! Mais qu’est ce qu’on peut faire? On doit les écouter! »

La pandémie a mis à genoux le secteur touristique crucial pour l’économie tunisienne, et de nombreux commerces et activités non vitales ont dû fermer leurs portes depuis le début le 23 mars du confinement, initialement prévu jusqu’au 4 avril mais qui devrait être prolongé sous peu.

Une décennie après la chute de la dictature, la Tunisie n’est toujours pas parvenue à répondre aux attentes sociales de sa population.

Ne ratez pas de nouvelle sur le Coronavirus

Coronavirus : un traitement « prometteur » à base de chloroquine à l’essai en France

50ème anniversaire de l’OIF/Coronavirus : l’organisation reporte les manifestations d’envergure mais la fête aura lieu

Ces articles devraient vous intéresser :

Lutte contre le Covid-19 : le Mali prend des mesures et apporte un financement
L’état de la pandémie en Afrique au 17 aout 2020
Lutte contre le coronavirus : la Côte d’Ivoire lance l’application « Mediclick » pour réduire la pro...
Ethiopie: la peur du virus s'est diluée, au moment où il se propage
Des rencontres live inédites pour penser la riposte africaine contre le Covid-19
L’état de la pandémie sur le continent au 13 mai 2020
Sahel : en pleine pandémie du Covid-19, risque d’insécurité alimentaire pour 5 millions de personnes
L’état de la pandémie en Afrique au 15 juin 2020
Covid-19 : les stars africaines investissent la toile pour sensibiliser
Le Sénégal enregistre un second cas de Coronavirus
Covid-19 : Le Togo applique les mesures pour éviter la propagation de l’épidémie
Coronavirus : un traitement « prometteur » à base de chloroquine à l’essai en France
L’état de la pandémie en Afrique au 27 juillet
Après Fitch et Moody’s, Standard & Poor‘s dégrade la note de l’Afrique du Sud
Coronavirus : Donald Trump promet un soutien à Cyril Ramaphosa
Premier mort du nouveau coronavirus en Tanzanie
Parade anti-Covid-19 en Afrique : part des engagements américains
Riposte contre le Covid-19 : les chercheurs ivoiriens invités à dévoiler les fruits de leurs recherc...
L’ex footballeur somalien Abdulkadir Mohamed Farah décède à Londres des suites du coronavirus
Le Burundi épargné par le COVID-19 par Dieu selon ses dirigeants
L’état de la pandémie en Afrique au 1er aout 2020
Coronavirus: une employée de l'ONU parmi les 4 cas au Sénégal, une première mondiale
Ethiopie : fermeture des frontières terrestres pour lutter contre le Covid-19
Le Maroc « peut faire figure de modèle » pour des pays européens (Média français)

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés