Soudan du Sud : Amnesty international dénonce les violences sexuelles dans un rapport

Londres (© Afriquinfos 2017)-Dans un rapport publié ce lundi,  Amnesty international révèle les scènes d’atrocité liées au viol au Soudan du Sud, plus jeune Etat du monde plongé dans un conflit interne.

Des cas de viols massifs sont décortiqués dans le rapport de l’ONG intitulé « Do not remain silent (Ne pas rester silencieux) avec souvent des témoignages bouleversants d’adolescents victimes de leurs bourreaux ni foi ni loi.

Selon Amnesty, depuis le début des hostilités en 2013 entre le camp du président Salvar Kiir et le camp de son ex-vice-président Riek Machar, les viols enregistrés sont à caractère ethnique et politique.

Le rapport met l’accent sur environ 170 victimes de viol de femmes, de jeunes filles et d’hommes.

Certains hommes ont été castrés. Un jeune a été victime d’une atrocité aussi morbide que l’esprit de ceux qui l’ont perpétrée. Des soldats du gouvernement auraient mis de l’herbe dans le rectum de celui-ci avant d’y mettre le feu afin qu’il soit brûlé vif.

Jeudi, Washington a fustigé le manque de résultats des dirigeants sud-soudanais dans la résolution du conflit.

Au moins, 3,5 millions de personnes ont été déplacées, et des dizaines de milliers d’autres ont été tuées au Soudan du Sud depuis le début du conflit. La rivalité entre ethnies Dinka et Nuer et d’autres populations a paralysé tout le pays.

Innocente Nice

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés