Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus (parti)

Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus (parti)

Tripoli (© 2020 Afriquinfos)- Mahmoud Jibril, ex-chef de l’exécutif de la rébellion libyenne ayant contribué à renverser le régime de Mouammar Kadhafi en 2011, est décédé dimanche des suites de la maladie Covid-19, a-t-on appris auprès de son parti.

  1. Jibril, 68 ans, «est décédé aujourd’hui (dimanche) au Caire après une hospitalisation de deux semaines», a déclaré à l’AFP Khaled al-Mrimi, secrétaire général de l’Alliance des forces nationale (AFN), une coalition de partis fondée et dirigée par M. Jibril.

«Son état était stable et il s’apprêtait même à quitter l’hôpital», a ajouté M. Mrimi, précisant que M. Jibril avait des problèmes de santé antérieurs à son infection par le coronavirus.

Contacté par l’AFP, Hisham Wagdyn le directeur de l’hôpital égyptien, a confirmé le décès. Il a affirmé que l’ancien dirigeant avait été admis le 21 mars après un accident cardio-vasculaire, avant d’être testé positif au nouveau coronavirus et placé en quarantaine.

«Il a commencé à aller mieux il y a deux jours (vendredi, NDLR), mais son état s’est de nouveau dégradé et ses organes vitaux ont cédé», a ajouté ce responsable, précisant qu’il était décédé en début d’après-midi.

En mars 2011, quelques semaines après le déclenchement de l’insurrection en Libye dans le cadre du Printemps arabe, le Conseil national de transition (CNT), bras politique de la rébellion, avait nommé M. Jibril à la tête d’un gouvernement intérimaire.

Il avait alors multiplié les déplacements dans les capitales occidentales pour convaincre ses dirigeants, dont le Français Nicolas Sarkozy et le Britannique David Cameron, de soutenir la révolte contre Mouammar Kadhafi.

Une coalition emmenée par Washington, Paris et Londres avait rapidement lancé une offensive, après avoir reçu un feu vert de l’ONU.

Mahmoud Jibril avait démissionné de son poste au lendemain de la chute du régime Kadhafi, à l’automne, pour prendre la tête de l’AFN, une coalition d’une soixantaine de petits partis.

La coalition n’avaient toutefois pas obtenu la majorité au Congrès général national (CGN, parlement), dominé par les indépendants.

  1. Jibril s’était ainsi porté candidat en vain au poste de Premier ministre en septembre 2012.

Il avait perdu tout espoir d’occuper de hautes fonctions après l’adoption en 2013, sous la pression de milices d’ex-rebelles, d’une «loi d’exclusion politique», écartant toute personne ayant occupé un poste de responsabilité sous Kadhafi.

Mahmoud Jibril était parmi les principaux responsables concernés pour avoir occupé le poste de président du Conseil économique et social sous le régime Kadhafi. L’AFN avait dénoncé «le pouvoir des armes» derrière la «mise en scène politique».

V.A.

Ne ratez pas de nouvelles sur le Coronavirus

Coronavirus: la Fédération de football du Burundi décide la poursuite de ses championnats

 

Décès de Mhamed Khadad, un des principaux dirigeants du Front Polisario

L’Ethiopie annonce deux premiers décès dûs au coronavirus

Ces articles devraient vous intéresser :

UEMOA : la croissance communautaire ralentit à 2,6% à cause du coronavirus
L’état de la pandémie en Afrique au 27 juillet
Covid-19 : Pretoria refuse tout programme d'ajustement structurel du FMI
La rentrée politique de Barack Obama : contre le Covid-19 et Trump
Le Covid-19 n’aura pas d’impact sur les opérations selon le commandement de Barkhane
L’état de la pandémie en Afrique au 25 juin 2020
Report des éliminatoires de la CAN Total 2021 en raison du Coronavirus
L’état de la pandémie en Afrique au 16 juillet 2020
Covid-19 : L’état de la pandémie sur le continent au 19 avril 2020
La Covid-19 désormais ennemi public numéro 1 du Burundi de Ndayishimiye
RDC : les prisons surpeuplées à la merci du Coronavirus ?
Lutte contre le coronavirus : la Banque Mondiale vient en aide avec 12 milliards de dollars dans le ...
Covid-19 : Mali, premier pays africain à obtenir un moratoire sur sa dette
Loi sur les libertés publiques au Togo : le politologue Mohammed Madi Djabakate salue la position de...
L'ONU débloque un fonds d'urgence de 15 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus
La pandémie du Covid-19 cloue au sol 95% de la flotte aérienne africaine (Afraa)
Un premier cas de coronavirus confirmé en Afrique du Sud
Tunisie: des centaines de précaires manifestent contre le confinement
Croisade sénégalaise à l'ONU contre la fraude et l’évasion fiscales qui appauvrissent l'Afrique
L’état de la pandémie en Afrique au 15 mai 2020
COVID-19 AU Sénégal : Pour mieux contenir le coronavirus le président proroge d'un mois l'état d'urg...
Sénégal: premier cas confirmé de nouveau coronavirus
Les leçons du Covid-19 en Afrique selon le premier sondage panafricain Deloitte/Opinionway
L’état de la pandémie en Afrique au 23 juillet 2020

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés