Libye: L’UE appelle à un cessez-le-feu et soutient l’émissaire de l’ONU

TRIPOLI (© 2019 AFP) – L’UE a une nouvelle fois appelé vendredi toutes les parties libyennes à un cessez-le-feu permanent et a affirmé son soutien au représentant de l’ONU, accusé de « contre-vérités » par le chef du gouvernement libyen d’union nationale (GNA) Fayez al-Sarraj.

« L’Union européenne et ses Etats membres se félicitent de la proposition de trêve présentée par le Représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Ghassan Salamé, à l’occasion de l’Aïd al-Adha (la Fête du sacrifice), qui constitue un pas important dans cette direction », a annoncé la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, dans une déclaration au nom de l’UE. « L’Union européenne soutient pleinement la proposition du Représentant spécial en trois étapes visant à relancer les négociations politiques et en particulier à mettre en œuvre la trêve », a ajouté Mme Mogherini. « Les attaques aveugles contre des zones résidentielles densément peuplées peuvent constituer des crimes de guerre et ceux qui violent le droit international humanitaire doivent être traduits en justice et tenus responsables », a-t-elle averti. « L’Union européenne et ses États membres appellent tous les membres des Nations unies à respecter l’embargo sur les armes » et a invité instamment toutes les parties à « se dissocier, publiquement et sur le terrain, des éléments terroristes et criminels impliqués dans les combats et de ceux soupçonnés de crimes de guerre, y compris les personnes figurant sur la liste du Conseil de sécurité des Nations unies ».

Fayez al-Sarraj, le chef du GNA basé à Tripoli, a accusé Ghassan Salamé de « contre-vérités » dans le tableau accablant de la situation libyenne dressé en début de semaine devant le Conseil de sécurité. Le représentant de l’ONU s’est inquiété de l’escalade des combats entre les forces loyales au gouvernement de Tripoli, soutenu par l’ONU, et celles de l’homme fort de l’Est libyen, le maréchal Khalifa Haftar, qui a lancé une offensive le 4 avril pour conquérir la capitale libyenne. Ghassan Salamé a évoqué « des allégations non confirmées d’atteintes aux droits de l’Homme » commises à Gharyan (ouest du pays) par les forces du GNA de M. Sarraj lorsqu’ils ont repris le 26 juin cette ville stratégique à 100 km au sud-ouest de Tripoli.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

L'ONU débloque un fonds d'urgence de 15 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus
Journée Mondiale de l’aide humanitaire : les femmes humanitaires portées en triomphe par l’ONU
ONU : le Kenya siègera au Conseil de sécurité de l’ONU après une rude bataille face à Djibouti
Croisade sénégalaise à l'ONU contre la fraude et l’évasion fiscales qui appauvrissent l'Afrique
Le chef de l'ONU bientôt en RDC pour encourager la lutte contre Ebola
La situation sécuritaire Au Mali et au Sahel, se détériore à un rythme alarmant (ONU)
Face à l’épidémie du Coronavirus, le chef de l’ONU appelle à ne pas céder à la panique
Guinée : l’ONU lance un appel aux acteurs à plus œuvrer en vue des élections sans violence
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
RDC : 20 ans de prison requis contre Kamerhe, son conseil saisit l'ONU
Ghassan Salamé, l'envoyé spécial de l'ONU pour la Libye vient de démissionner
Immigration: au moins 1.750 personnes mortes durant les traversées d’Afrique vers les côtes méditerr...
7,9 millions de personnes auront besoin d'aide humanitaire en 2020 dans le nord-est du Nigeria, selo...
Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus (parti)
Crise en Guinée-Bissau: la CEDEAO reçoit le soutien de l'ONU et de l'Union africaine
ONU/ Conseil de Sécurité : Macky Sall fait d’une meilleure représentativité de l’Afrique une « urgen...
L’ONU suspend sa collaboration avec Caritas Centrafrique après une accusation d’ Abus sexuel
L’ONU plaide pour la révision de la nouvelle loi d’entente nationale au Mali
L’UA et l’ONU travaillent à réduire la pauvreté et la faim en Afrique
Bissau: l'ONU prolonge une dernière fois sa mission et appelle au dialogue politique
L’ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye, un an après le début de l’offensive militaire ...
Guterres remet la RDC en haut de l'agenda diplomatique de l'ONU
RDC: "Il faut faire plus" face à Ebola et aux milices, lance le patron de l'ONU à Beni
Gouvernance de l’ONU : ces 4 Africaines nommées à la tête d’institutions-clés de l’organisation

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés