Huawei offre des solutions gagnantes pour des mutations technologiques idoines au Maghreb

Halima Adnane de Huawei Northern Africa

CASABLANCA (© 2020 Afriquinfos)- Adnane Ben Halima, vice-président en charge des relations publiques pour la région Méditerranée pour Huawei Northern Africa a animé le 15 décembre 2020 la dernière conférence de presse de l’année en cours de la multinationale spécialisée dans les solutions télécoms. Une conférence de presse qui s’est déroulée en distanciel. 

 Articulé autour du thème, «Le Maghreb, locomotive de la transition numérique en Afrique?»,  cette conférence de presse a donné une préfiguration des grandes ambitions de Huawei sur le continent après la réussite d’une kyrielle de ses offres de solutions technologiques implémentées au Maghreb. «Il faut se donner des leviers de développement via les TIC et leurs applications dans les pays africains pour les années à venir», a résumé le VP des relations publiques pour la région Méditerranée chez Huawei Northern Africa. 

 Selon Adnane Ben Halima, le Maghreb apparaît comme une clé de voûte dans la transformation digitale inéluctable dans l’Afrique du futur. Une transformation digitale qui balise la voie à une transformation économique déjà en cours dans plusieurs Etats du Maghreb. «Huawei est fournisseur d’infrastructures en Afrique mais essaie de créer et consolider des écosystèmes qui sont déclinés dans divers pays», a souligné A. Ben Halima. En citant entre autres la mise en route et les premiers acquis du Programme «Seeds of the future» qui s’est donné pour ambitions de former une nouvelle génération de professionnels de l’IA (Intelligence artificielle) en Afrique.  

Une palette de défis de développement peuvent être relevés en Afrique dans les années à venir en mettant, d’un point de vue technique et juridique, à contribution l’IA dans divers secteurs d’activités sur le continent noir. «Seulement 3% du personnel médical est disponible pour les populations africaines. Avec le cloud et l’IA, on peut rattraper les retards en la matière ! On peut en faire autant avec des algorithmes basés sur l’IA pour fluidifier et révolutionner les moyens de transport classiques dans les ports et aéroports africains», a encore explicité Adnane Ben Halima, pour mettre en exergue la palette de solutions tech dont dispose Huawei pour accompagner les mutations digitales en Afrique. La domestication d’un écosystème législatif dans chaque pays africain est importante pour implémenter les infrastructures Huawei dans le processus de l’indispensable révolution digitale en Afrique.  

 L’Afrique, un continent que connaît parfaitement Huawei  

 Huawei s’est engagé depuis plus de 20 ans en Afrique du Nord avec l’étendue de ses offres de services en matière de l’application de l’IA à la santé au Maroc ; les TIC dans l’éducation en Algérie, ou encore l’application des TIC à la culture en Tunisie. Sans oublier l’imposant coup d’accélérateur donné par les TIC aux startups dans la région. 

 Adnane Ben Halima est un fin expert de Huawei. Il y travaille depuis 2005, et a une expérience enrichissante dans plusieurs de ses succursales au Sahel et en Afrique du nord. Plus globalement, le groupe a connu une croissance favorable de 10% en 2020 malgré la survenue de la Covid-19, et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 100 milliards de dollars sur les 9 premiers mois de l’année 2020. Plus de 3 milliards de personnes transitent ou utilisent les infrastructures Huawei en ce moment dans le monde. 

 Edem G. Ganyra

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés