Une stèle érigée en mémoire des victimes d’air Algérie

Ouagadougou (© 2018 Afriquinfos)- Au Burkina Faso, le gouvernement vient d’ériger une stèle en mémoire des victimes du crash de l’avion d’air Algérie parti de Ouagadougou le 24 juillet 2014.

C’est le président Roch Christian Kaboré qui a lui-même inaugurée le monument dessiné sous forme de livre où sont inscrits les noms des 116 disparus du crash et sur lequel se pose une colombe.

Quatre après le drame, les familles des victimes réclament toujours vérité et justice.

Il y a une discrimination dans l’indemnisation, a souligné Christophe Sandwidi, secrétaire général de l’association des familles des victimes burkinabés. D’après lui, les familles françaises sont privilégiées.

Alleche Bakhouche, directeur général d’air Algérie refuse de son côté de répondre à l’accusation et préfère s’en tenir au soutien que sa compagnie a apporté aux victimes depuis le crash.

116 personnes de 17 nationalités avaient péri dans le crash de l’avion parti de Ouagadougou et qui s’est écrasé à Boulekessi au Nord Mali.

V.A.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés