Un Ghanéen parmi les six lauréats 2020 du ‘Prix Goldman pour l’environnement’

Le CAP (© 2020 Afriquinfos)- Le Ghanéen Ezekiel Chibeze, remporte le ‘Prix Goldman pour l’environnement’ 2020,  plus grande récompense au monde  dédiée aux écologistes. Il a été désigné lauréat 2020 de ce Prix Goldman, grâce à son engagement à promouvoir la bonne gouvernance dans le secteur de l’environnement au Ghana et son leadership dans le domaine du changement climatique en Afrique et dans le monde. 

 E. Chibeze a rejoint la liste des illustres lauréats du ‘Prix Goldman pour l’environnement’ du continent africain, dont Wangari Maathai, militante kenyane très connue pour son engagement dans les questions sociale, environnementale et politique; Ken Saro-Wiwa, écrivain nigérian qui a lutté pour la justice environnementale et les droits humains. Ou encore récemment les militantes sud-africaines Makoma Lekalakala et Liz McDaid. Ce Ghanéen fait partie des 6 lauréats distingués dans le monde en 2020, et provenant de 6 zones géographiques différentes. Ils recevront un trophée et une enveloppe financière.  

E. Chibeze est un écologiste passionné qui travaille sur plusieurs plateformes pour promouvoir la bonne gouvernance dans le secteur environnemental au Ghana — notamment dans les domaines du changement climatique, la biodiversité, la sylviculture et les énergies renouvelables. Il est actuellement le coordonnanteur exécutif du Strategic Youth Network for Development (SYND), une organisation axée sur la jeunesse qui promeut l’inclusion de la jeunesse dans la gouvernance des ressources naturelles et de l’environnement. Il est en outre maitre formateur certifié des jeunes sur le changement climatique et champion national pour les ODD. Il est co-fondateur du ‘350 Ghana Reducing our Carbon’. 

A travers ‘350 Ghana Reducing our Carbon’ (G-ROC), sa principale organisation environnementale de base, Chibeze s’est positionné comme champion de la justice climatique, luttant sans relâche pour mettre fin au projet de centrale à charbon d’Ekumfi (dans son pays) et sensibilisant à la possibilité ‘d’un avenir zéro carbone’ et au potentiel des énergies renouvelables au Ghana. Le travail de Chibeze est une démonstration du pouvoir des organisations de la société civile dans le combat qui vise à mettre fin à l’ère des combustibles fossiles. 

 Le ‘Prix Goldman pour l’environnement’ reste la plus grande récompense au monde offerte aux militants écologistes. Il honore les héros écologistes de base des six régions continentales du monde à savoir l’Afrique, l’Asie, l’Europe, les Iles & nations insulaires, l’Amérique du nord, et l’Amérique du sud et du centre. Le prix récompense les personnes qui ont déployé des efforts soutenus et importants pour protéger et améliorer l’environnement naturel, souvent au prix de grands risques personnels. Cette distinction cherche à inspirer d’autres personnes ordinaires à mener des actions extraordinaires pour protéger dame Nature. 

Le ‘Prix Goldman pour l’environnement’ a vu le jour en 1990. Il porte le nom du couple juif Goldman (Richard & Rhoda Goldman) initiateur de cette distinction à caractère mondial. La Fondation éponyme qui a créé ce Prix a déjà investi plus de 500 millions de dollars US dans diverses œuvres caritatives sur la planète depuis 1951.   

Innocente Nice

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés