Covid-19 : Samuel Eto’o et Didier Drogba s’insurgent contre l’évocation de tests de vaccin en Afrique

Tests de vaccins anti COVID-19 en Afrique

Abidjan (© 2020 Afriquinfos) – Tests de vaccins anti-covid-19 en Afrique : c’est la polémique de l’heure sur les réseaux sociaux. De nombreuses voix issues du continent se sont élevées pour dénoncer des propos tenus par deux praticiens français qui souhaitaient que des tests soient effectués en Afrique pour tester l’efficacité d’un vaccin contre le Covid-19. Les footballeurs Samuel Eto’o et Didier sont de ceux qui ont vivement réagi.

La star camerounaise a été l’un des tous premiers à réagir à l’extrait de l’émission diffusée sur la chaîne française LCI. « Si je peux être provocateur, est-ce que l’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation, un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études dont le sida. Ou chez les prostituées, on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et se protègent pas… », avait lâché Jean Paul Mira, chef de la réanimation à l’hôpital Cochin de Paris au cours d’un échange avec l’un de ses confrères qui hochait de la tête en marquant son approbation et répondant lui aussi «  Vous avez raison, on est d’ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique. Un appel d’offre est en cours ».

Tests de vaccins anti-COVID-19 en Afrique : Eto’o très en colère

Sur  sa page officielle Facebook, Samuel Eto’o visiblement très en colère s’est fendu d’un « Fils de P…. », indiquant attendre de pied ferme le premier qui viendrait faire de l’Afrique sa zone d’expérimentation.

A sa suite c’est Didier Drogba qui trouve cet échange « abominable ». L’ancien footballeur a écrit qu’« Il est inconcevable que nous continuons à accepter ceci. L’Afrique n’est pas un laboratoire. Je dénonce vivement ces propos graves, racistes et méprisants ! Aidez-nous à sauver les vies en Afrique et stopper la propagation de ce virus qui déstabilise le monde entier, au lieu de nous envisager comme cobayes. C’est aberrant ! Les dirigeants africains ont la responsabilité de protéger les populations de ces complots abominables ».   

S.B.

Ces articles devraient vous intéresser :

L'Algérie entame timidement son déconfinement
COVID-19 : un groupe de travail de la FIFA suggère des recommandations pour résister au choc de la p...
Coronavirus: Le Maroc annule l'édition 2020 du festival Mawazine
L’état de la pandémie en Afrique au 25 août
La Covid-19 contraint Rugby Africa à annuler la saison 2019-2020
L’état de la pandémie en Afrique au 1er juin 2020
Coronavirus : Jack Ma fait un don au Togo
Ballon d’or 2019 : Didier Drogba encense Mané et tacle les votants africains
Ne laissons pas la Libye se déliter (ONU)
Deuil: Le COVID-19 empêche Osange Silou-Kieffer de connaitre les meurtriers de son mari
L’état de la pandémie en Afrique au 19 juillet
Sahel: 4 premiers cas confirmés de coronavirus parmi les soldats de Barkhane
Covid-19 : un vaccin testé uniquement sur des populations blanches ou latino pourrait être moins eff...
La Covid-19 désormais ennemi public numéro 1 du Burundi de Ndayishimiye
Le Fonds OPEP consacre 1 milliard de dollars aux efforts de COVID-19 dans les pays en développement
Tunisie, premier décès du Coronavirus depuis 10 jours.
Ahmad Ahmad appelle à une solidarité mondiale pour contrer le Coronavirus  
Covid-19: les contaminations prennent des proportions alarmantes en Afrique du sud
Droits de l’homme : Delphine Djiraïbé honoré pour son engagement
Coronavirus: accord de principe du FMI sur une aide de 221 millions de dollars au Sénégal
Burkina Faso : Un couple testé positif au coronavirus
La Chine et le G77 soutiennent l’OMS contre les accusations américaines
Lutte contre le Covid-19 dans le monde : L’ONU lance un appel de fonds de 2 milliards de dollars
Sénégal : L'ex-président tchadien Hissène Habré se voit accorder une sortie de prison de 60 jours en...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés