Renouer le fil du dialogue/Les opposants béninois bientôt écoutés par la CEDEAO

Cotonou (© 2019 Afriquinfos)-Après que le chef de l’État nigérien Mahamadou Issoufou recevait l’ancien président béninois Boni Yayi,  celui-ci  s’est entretenu avec la délégation de la Cédéao, qui a accompagné Boni Yayi à Cotonou.

Boni Yayi sans n’avoir finalement pas rencontré l’opposition béninoise, est rentré au Nigeria après sa visite éclair à Cotonou de mercredi 20 novembre. Jeudi matin, l’ancien président béninois était à Niamey où il a été reçu par le président  Issoufou.

La délégation accompagnant Boni Yayi comprenait notamment Jean-Claude Brou, le patron de la commission, l’ancien président du Nigeria Abdulsalami Abubakar et le ministre des Affaires étrangères du Niger, Kalla Ankourao. La délégation a rendu compte des échanges qu’elle a eus pendant plus de deux heures avec le président Talon à Cotonou. Elle n’a pas rencontré les responsables de l’opposition, contrairement à ce qui était prévu au départ.

Après l’organisation du dialogue politique et la révision de la Constitution, la Cédéao voulait écouter les parties béninoises. Selon le ministre des Affaires étrangères du Niger, Kalla Ankourao, le président Mahamadou Issoufou, président en exercice de la Cédéao, doit présenter un rapport sur la crise politique au Bénin le 20 décembre prochain lors du sommet des chefs d’État.

Pour ce faire, la délégation avait prévu de rencontrer l’opposition. « Après notre entrevue avec le président Talon, il était un peu tard et nous avons dû rentrer », explique le chef de la diplomatie nigérienne « mais nous tenons à écouter les responsables de l’opposition et de la société civile béninoise. Soit nous retournerons à Cotonou, soit ils viendront à Niamey, le format n’est pas encore défini, mais le principe est acquis ».

La délégation de la Cédéao peut revenir quand elle le souhaite à Cotonou. D’après une source proche de la présidence béninoise « ils sont les bienvenus, comme d’ailleurs Boni Yayi », déclare cette source qui reconnaît que le président Patrice Talon était un peu surpris que Boni Yayi n’assiste pas à la rencontre, contrairement à ce qui était prévu et un peu surpris aussi de le voir repartir le soir même.

V.A.

Ces articles devraient vous intéresser :

Election présidentielle au Togo : La CEDEAO déploie soixante observateurs
Le président nigérian Muhammadu Buhari prend les rênes de la présidence en exercice de la CEDEAO
Coup d’Etat au Mali : Macky Sall plaide pour un allègement des sanctions de la CEDEAO 
Recommandations des parlementaires de la CEDEAO pour humaniser la migration de la jeunesse africaine
Le Maroc bientôt membre de la CEDEAO ?
LA Cedeao prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19
CEDEAO : vers l’adoption de la Politique culturelle régionale et d’un Plan d’action permettant le re...
Manifestation du 19 juin : la CEDEAO joue aux facilitateurs, les Maliens dans l'expectative
Sommet Cedeao-Ceeac : La Déclaration sur la paix et la sécurité adoptée à Lomé
La CEDEAO appelle à une approche multipartite pour le développement et la gouvernance d’Internet dan...
Les inquiétudes de la CEDEAO face à la situation qui prévaut en Guinée
Les mutations attendues dans la CEDEAO après le 55ème Sommet de ses dirigeants
Guinée : la CEDEAO confirme l’annulation d’une mission des Chefs d’Etats et de sa mission d’Observat...
La société civile s’oppose contre l’injection d’un montant milliard de dollars promis par la CEDEAO ...
Mali : la junte prévoit une transition militaire de trois ans
Sierra Leone : la cour de Justice de la CEDEAO ordonne la réintégration de milliers de filles encein...
Guinée: Le différend autour de la nouvelle Constitution se transpose devant la CEDEAO
Après le report des élections, une mission de la CEDEAO et de l’OIF à Conakry
Guinée : Une mission de la Cédéao attendue à Conakry
Guinée/La communauté internationale décidée à mettre la pression sur Condé, la CEDEAO pas prête (Opp...
Guinée-Bissau/ Contentieux électoral : la CEDEAO donne jusqu’au 15 février à la Cour Suprême pour tr...
Santé : Les pays de la CEDEAO s’arment contre la propagation du COVID-19
Rabat invite les pays de la CEDEAO à prendre le leadership dans la lutte contre le terrorisme
COVID-19 : sur fonds propres, la CEDEAO octroie des équipements sanitaires aux pays membres

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés