Présidentielle et législatives du 22 novembre au Faso: Roch Kaboré fera face à 12 candidats

Présidentielle et législatives du 22 novembre au Faso: Roch Kaboré fera face à 12 candidats

Ouagadougou (© 2020 Afriquinfos)- Treize candidats ont été retenus par le Conseil constitutionnel pour la course à la présidentielle du 22 novembre 2020 au Burkina Faso.

Parmi les candidats à la présidentielle, il y a les poids lourds de la scène politique burkinabè. Roch Marc Christian Kaboré, l’actuel président, est candidat à sa propre succession. Zéphirin Diabré est arrivé deuxième en 2015. Tahirou Barry et Ablassé Ouedraogo étaient également de la partie en 2015. Eddie Komboïgo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès, l’ex-parti au pouvoir et Gilbert Noel Ouédraogo de l’ADF/RDA sont également en lice. Ils avaient été exclus en 2015 pour avoir soutenu le projet de modification de la Constitution voulu par Blaise Compaoré fin 2014.

Sur les quatorze candidats présents sur la liste provisoire validée par la Commission électorale nationale indépendante, seul Harouna Kindo du Mouvement des Intellectuels (MIDE) a été éjecté pour non-paiement de la caution de 25 millions de francs par le Conseil constitutionnel.

Une seule femme candidate

Kadré Desiré Ouedraogo, ancien président de la Commission de la Cédéao et Yacouba Isaac Zida, ex-Premier ministre sous la transition, en exil au Canada depuis 2016, seront aussi sur la ligne du départ.

Parmi les nouveaux venus, on note Me Farama Ambroise, Pr Abdoulaye Soma, Do Pascal Sessouma, journaliste de formation, et le candidat indépendant Aimé Tassembedo. La seule femme parmi les 13 candidats s’appelle Yeli Kam Monique.

I. N.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés