Nécrologie : l’artiste ivoirien Nst Cophie’s décédé dimanche aux Etats-Unis

Abidjan  (© 2020 Afriquinfos)- Très connu des mélomanes africains des années 80-90, l’artiste ivoirien, Nst Cophie’s de son vrai nom Ernest Kouadio Koffi, est décédé dimanche à New York aux Etats-Unis. L’auteur de nombreux tubes à succès : « Faya Largeau », « Zôgôda N’zoué » ou encore « Zopio dance », avait disparu de la scène depuis quelques années avant de définitivement tiré sa révérence des suites d’une longue maladie selon des sources proches de sa famille.  

Reconnaissable à ses cheveux frisés et ses vestes rouge et noire en Skaï, le « maître du Zodgoda » comme il était surnommé a quitte à jamais la scène à l’âge de 55 ans. Vedette de la musique des années 80-90, il avait marqué son époque avec des hits tels « Faya Largeau, Zôgôda Dance » ou encore « Z à Z ». Meiway, une autre star de la musique ivoirienne et son complice sur le tube « Z à Z », lui a rendu un vibrant hommage sur les réseaux sociaux en reprenant quelques paroles : « Du tube « Zogoda n’zoué » en passant par le titre « Zopio dance », la dernière lettre de l’alphabet lui était très familière… »Z à Z l’alphabet musical commence par Z, chez nous au pays, tout se chante en Z…Z à Z l’alphabet musical commence par Z chez nous en Côte d’ivoire, tout se chante en Z… Ziglibithy Ziguehi Zoblazo Zouglou Zogoda… » La dernière lettre de l’alphabet a été écrite ce Dimanche 8 Mars 2020 à New York (USA) par la Super Star elle-même… Vas en paix NST COPHIES là où NOTRE PÈRE t’attend… les bras de DIEU s’ouvriront pour Toi », a posté le « roi du Zoblazo ».

L’artiste originaire avait de Dimbokro avait fait un come-back en 2011 avec l’album « Djantraman » mais n’a qui n’a pas connu le succès attendu. Il était depuis devenu propriétaire d’une maison de production.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés