Mettre une partie des DTS en réserves de monnaie à la disposition de la BAD (Déclaration d’Accra)

Accra (© 2022 Afriquinfos)-Dans une déclaration dite d’Accra’’, le Président ghanéen Nana Akufo-Addo a exhorté les pays donateurs de la Banque Africaine de Développement (BAD) à mettre une partiede leurs droits de tirage spéciaux en réserves de monnaie à la disposition de l’institution financière afin qu’elle booste le développement du continent.

Accra a abrité les 57è Assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement (BAD). A la clôture des travaux, une déclaration a été remise au président de la BAD Akinwumi Adesina par Ken Ofori-Atta, ministre ghanéen de l’Économie des Finances.  Dans le document, Nana Akufo-Addo, président du Ghana, a appelé, vendredi dernier, les pays donateurs de la Banque africaine de développement à mettre une partie de leurs droits de tirage spéciaux en réserves de monnaie à la disposition de la BAD.

Il s’agit pour le dirigeant ghanéen d’aller dans le sens de la décision de l’Assemblée de l’Union africaine lors de sa 3e session du 6 février 2022. A ces assises, un appel avait été fait pour la réallocation des DTS des économies bien avancées vers l’Afrique avec une recommandation qu’une partie de leurs réserves puissent être confiées à la BAD.

Ce faisant, fait savoir le Ken Ofori Atta, cela permettrait de quadrupler le volume des financements pour le développement de l’Afrique. Et d’ajouter qu’‘’il n’y a aucun intérêt à continuer de dépendre des partenaires au développement pour avoir assez de fonds, alors que la BAD peut lever des fonds sur le marché international pour une Afrique prospère’’.

Cette ‘’Déclaration d’Accra’’ portée par Nana Akufo-Addo fera l’objet d’un plaidoyer auprès de tous les chefs d’Etat africains afin de faire en sorte que la Banque africaine de développement soit l’institution financière la plus dynamique pour porter le développement du continent.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés