Mali: IBK libre de ses mouvements, le Sommet extraordinaire de la CEDEAO très attendu

Bamako (© 2020 Afriquinfos) – Après plus d’une semaine de détention dans le camp militaire de Kati, près de Bamako, l’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta a recouvré sa liberté. C’est ce qu’ont annoncé ce jeudi les militaires du Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

M. Keïta « a été libéré et se trouve actuellement à sa résidence », a indiqué le CNSP sur son compte Twitter. Son fils, Karim, a de son côté réussi à quitter le pays pour se rendre en Côte d’Ivoire. M. IBK est désormais libre de ses mouvements. Il est chez lui, où il avait été arrêté par les mutins le 18 août dernier en compagnie de son Premier ministre Boubou Cissé, selon un responsable de la junte.

Un membre de sa famille a en effet indiqué sous couvert de l’anonymat que l’ex-chef d’Etat était rentré dans la nuit dans sa résidence du quartier de Sébénikoro. Pour les militaires du CNSP, M. Keïta avait été retenu dans le camp « pour sa propre sécurité », tout comme les autres personnalités militaires et civiles « sécurisées » lors de leur mutinerie.

La libération de M. Keïta était l’un des points d’accord entre le CNSP et la Mission de médiation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui a séjourné au Mali du 22 au 24 août. Selon cet accord, Ibrahim Boubacar Keïta est également libre d’aller se soigner dans le pays de son choix, la CEDEAO se portant garante de son retour au pays en cas de besoin.

Le chef de la délégation de médiation de la CEDEAO, l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan, avait assuré à la presse que M. Keïta avait « démissionné » et qu’il n’avait « pas été forcé à démissionner », après une brève rencontre avec lui.

Initialement prévu pour mercredi, le Sommet extraordinaire de la CEDEAO devant se prononcer sur la levée ou l’allègement des sanctions contre le Mali, a été reporté à une date ultérieure.

Innocente Nice

Ces articles devraient vous intéresser :

Mali: Keïta et Cissé s’affronteront bien au second tour, les recours de l'opposition rejetés
Mali : la CEDEAO réclame le rétablissement d'IBK et décrète des sanctions
Mali : un nouveau gouvernement de 32 membres formé par le PM Soumeylou Boubèye Maïga
6,8 millions d'électeurs aux urnes pour départager Ibrahim Boubacar Keïta et Soumaïla Cissé
Mali: l'opposition "exige plus que jamais" la démission du président Keïta
Le président malien ouvre la porte à un gouvernement d'union face à la contestation
France/Mali : Le président français félicite Ibrahim Keïta pour sa victoire à la présidentielle
Mali: RAS, Ibrahim Boubacar Keita rassure son pays sur son état de santé
Mali : Ban Ki-moon félicite Boubacar Keita pour sa victoire
Mali: fin de la campagne présidentielle
Mali: IBK tend la main à tous les courants contestataires de son pouvoir et maintient son Premier mi...
Mali: soutien à une candidature du président Keïta
Mali : l'Imam Dicko et l'opposition veulent qu'IBK démissionne
Le président Kéita renouvelle son appel au dialogue aux mouvements rebelles du Nord
Mali: Plus de 1.000 camions bloqués à l'entrée de Bamako
Mali : IBK reconduit Boubou Cissé, malgré la crise, et le charge de former un nouveau gouvernement
Mali/Rapatriement de sans-papiers: Ibrahim Boubacar Kéita tente d'apaiser la polémique
Mali: le Premier ministre en visite hautement symbolique dans le fief touareg de Kidal
Lutte anti-terrorisme : Le Burkina Faso, le Mali et le Niger bénéficieront de 100 millions de dollar...
Les Emirats arabes unis offrent plus de 251 millions de dollars et 30 véhicules blindés au Mali
Mali : la junte prévoit une transition militaire de trois ans
Mali: le président Keïta annonce officiellement sa candidature à la présidentielle
Mali : les contestataires ouverts à un dialogue pragmatique sous conditions avec IBK
Mali : Les regards des partisans déjà tournés vers l'investiture d'Ibrahim Boubacar Keïta

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés