Mali : Bah N’Daw, un militaire à la retraite et ex-ministre d’IBK pour conduire la délicate Transition

Bamako (© 2020 Afriquinfos)- L’ex-ministre de la Défense, le colonel-major d’aviation à la retraite, Bah N’Daw, a été désigné ce 21 septembre, Président de la Transition au Mali. Il a été désigné par un Comité mis en place par la junte au pouvoir depuis le putsch du 18 août. 

Le choix porté sur l’officier à la retraite Bah N’Daw intervient après plusieurs semaines de discussions intenses entre la junte et la Communauté des Etats ouest-africains (Cédéao). Réputé homme de poigne, l’ex-ministre de la Défense Ba Ndaw doit assurer le rôle de chef de l’État pendant plusieurs mois avant un retour des civils au pouvoir.Il doit prêter serment le vendredi 25 septembre, d’après le colonel Assimi Goïta, chef de la junte.

Le nouveau président est un ancien colonel-major âgé de 70 ans. Il est notamment passé par l’École de guerre de Paris au cours de sa formation.Bah Ndaw a aussi été l’aide de camp de l’ex-président malien, le général Moussa Traoré, décédé le 15 septembre dernier et a assumé les fonctions de chef d’état-major adjoint de l’aviation sous la présidence d’Alpha Oumar Konaré, de 1992 à 2002.

Il avait été nommé ministre de la Défense en mai 2014, après la démission de Soumeylou Boubèye Maïga, au lendemain d’une défaite de l’armée malienne à Kidal. En juillet de cette même année, avec Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense de l’époque,  le nouveau président de la Transition Bah N’Daw, avait signé un nouvel accord de coopération et de défense entre la France et le Mali.Le colonel Assimi Goïta, qui assurait jusque-là le rôle de «chef de l’État» selon «l’acte fondamental» du CNSP, a pour sa part été désigné vice-Président de la Transition.

Bah N’Daw, une vie en treillis sur terre et dans les airs  

Né le 23 août 1950 à San (Ségou au Mali), Bah N’Daw, après son baccalauréat, est incorporé comme engagé volontaire dans l’armée le 1er juin 1973. L’année suivante, il est désigné pour suivre un stage de pilote d’hélicoptère en ex-Union des Républiques socialistes soviétiques (ex-URSS). Titulaire d’un Brevet d’études militaires supérieur obtenu en France, il est aussi breveté de l’Ecole de guerre (CID) en 1994.

Bah N’Daw a aussi occupé les postes de chef de cabinet de défense à la Primature, de directeur général de l’Equipement des armées.Ex chargé de mission au Ministère de la Défense, il fut promu en 2008 directeur de l’Office national des anciens combattants militaires retraités et victimes de guerre (ONAC). Officier de l’Ordre national, Bah N’Daw a aussi été décoré de la médaille du mérite militaire et de celle du Mérite national.

Innocente Nice

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés