L’UNPG de François Fall pour retourner dans l’arène politique et de hautes ambitions nobles

Conakry (© 2023 Afriquinfos)- Sorti de sa retraite politique en août dernier avec la création de l’Union nationale des patriotes de Guinée (UNPG), François Loucény Fall ne cache pas son ambition de briguer à la magistrature suprême. L’ancien Premier ministre dit se préparer pour cette échéance pour dit-il mettre fin à l’image de la Guinée, qui pour lui est ‘’un paradoxe inexplicable’’.

Interrogé par nos confrères de Rfi sur la sortie de son livre « Ma vision pour la Guinée : mettre fin au paradoxe guinéen », un document qui déroule tout un programme pour le pays, c’est sans hésitation que François Loucény Fall, a affiché ses ambitions : ‘Bien entendu, je me prépare à être candidat aux prochaines élections présidentielles’’ a-t-il répondu sans détours.

L’ancien Premier ministre sous le régime du feu Général Lansana Conté, a en effet son grand retour sur la scène politique guinéenne en août dernier avec la création de l’Union nationale des patriotes de Guinée (Unpg). Une formation politique dont il a pris la tête, répondant à ses dires à l’appel de plusieurs de ses compatriotes. Partant du constat que ‘l’image de notre pays, c’est l’image d’un paradoxe inexplicable. Un pays qui a des ressources extraordinaires : un tiers des réserves mondiales de bauxite, d’importantes potentialités agricoles et un réseau hydro-électrique très important. Malgré tout cela, les Guinéens vivent dans un état de pauvreté’’ il a décidé de   se ‘réengager pour mettre fin à ce paradoxe en proposant aux Guinéens une nouvelle politique.’’

A 74 ans, le président de l’UNPG, veut activer participer à la vie politique de son pays, c’est dans ce sens, qu’il annonce sa participation au prochain dialogue annoncé par le régime de transition, même si celui-ci est boudé par d’autres acteurs politiques : ‘’ Mon souhait aurait été, bien sûr, que ce dialogue soit inclusif. Mais comme vous savez tout au long de mon parcours professionnel, je n’ai jamais cessé de prôner le dialogue. C’est ce que j’ai demandé, recommandé, dans tous les pays où j’ai servi au nom des Nations Unies, et même en Guinée. J’ai présidé un dialogue politique en 2013 en Guinée qui a mis fin, justement, à trois années d’instabilité et qui a permis au gouvernement guinéen d’organiser des élections législatives. En tant qu’homme de dialogue, je ne pouvais pas ne pas participer à ce dialogue’’ a déclaré Loucény Fall.

L’ancien PM, reste donc optimiste sur la capacité des autorités de transition à tenir comme prévu des élection fin 2024 et passer le témoin aux civils : ‘’ je reste confiant dans le fait que le CNRD [Comité national du rassemblement pour le développement, NDLR] tiendra parole et que les élections se tiendront en Guinée. Et surtout que le CNRD s’engagera à ce qu’aucun membre du CNRD ou du gouvernement ne soit candidat. C’est mon souhait et c’est ce que j’espère.’’ Soutient-t-il.

François Loucény Fall sera évidemment sur la ligne départ de la présidentielle et insiste sur mission qui a motivé son retour en politique : ‘‘Moi, je suis venu cette fois-ci avec une idée très précise : il faut que les Guinéens puissent bénéficier, enfin, des immenses ressources naturelles dont le pays a été doté, il faut qu’on sorte de la pauvreté.’’ Martèle, le Président de l’UNPG.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés