L’UEMOA s’inquiète pour les périodes de soudure 2020 et 2021

Périodes de soudure 2020 et 2021

Périodes de soudure 2020 et 2021 | Le 27 avril dernier, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), ont tenu une conférence virtuelle avec pour ordre du jour, le point de la pandémie à coronavirus dans les pays de la région ainsi que ses conséquences sur leurs économies et leurs populations. La situation alimentaire et nutritionnelle qui y prévaut a particulièrement retenu l’attention de la Conférence des Chefs de l’Etat de l’Union.  

La Zone UEMOA comme les autres régions du monde connaîtra des répercussions économiques en raison de l’épidémie du Covid-19. Les Chefs d’Etat de l’Organisation régionale s’en sont inquiétés lors de la réunion par visioconférence qu’ils ont tenu le lundi. Sous la houlette du Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, ils ont notamment mis en branle des mesures visant à atténuer l’impact de la pandémie sur la zone.  Ces dirigeants sont encore plus inquiets de « la situation alimentaire et nutritionnelle particulièrement difficile pour une certaine frange des populations de l’Union, qui aura besoin d’une assistance alimentaire et nutritionnelle immédiate pendant la période de soudure (juin-août 2020) »,  peut-on lire dans le communiqué final qui a sanctionné la réunion virtuelle.

Périodes de soudure 2020 et 2021 : Situation sécuritaire précaire dans certains pays 

La situation sécuritaire précaire dans certains pays de l’Uemoa doublée à la crise sanitaire liée au Covid-19, exacerbe encore plus cette vulnérabilité alimentaire, constate les Chefs d’Etats. « La Conférence relève par ailleurs que les difficultés liées aux importations, la fermeture des marchés, les mesures de confinement et la mise en quarantaine des zones touchées par la pandémie pourraient priver les producteurs ruraux d’un accès facile aux intrants agricoles et affecter négativement les résultats de la campagne 2020/21 déjà sous la menace du péril acridien avec l’installation prochaine de la saison des pluies. Cette situation pourrait déboucher sur une aggravation de la situation alimentaire et nutritionnelle pour la région en 2021 », fait savoir le document. Aussi, les  Etats membres ont été priés de mettre rapidement en œuvre les mesures d’atténuation prises en faveur des couches les plus vulnérables. En effet de nombreux pays ont lancé des mesures sociales pour soutenir leurs populations. Elles vont de la gratuité des frais d’électricité et d’eau à la distribution de kits alimentaires en passant par des transferts monétaires.

Boniface T.

Ne ratez pas de nouvelles sur le Covid-19.

Gambie: Adama Barrow effectue son premier déplacement de chef d’Etat à Dakar

Lutte contre les Menaces Terroristes : Le président égyptien rencontre les chefs des services de renseignements arabes

Burundi: démarrage de la campagne législative

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés