Les inquiétudes de la CEDEAO face à la situation qui prévaut en Guinée

Abuja (© 2019 Afriquinfos)- Face à la montée des tensions politiques et des violences qui prévaut en République de Guinée, caractérisés par une manifestation ayant entrainé des pertes en vies humaines lors des manifestations des 14 et 15 octobre 2019, la Commission de la CEDEAO a exprimé son inquiétude.

Le Président de la Commission de la CEDEAO Jean-Claude Kassi Brou, tout en réaffirmant la nécessité d’un dialogue constructif entre le Gouvernement, l’opposition et la société civile en vue d’arriver à une solution durable, consensuelle et pacifique de la situation actuelle, appelle toutes les parties concernées à la retenue et encourage la prise de mesures pour éviter une escalade des tensions et de la violence à même d’affecter la paix et la stabilité de la République de Guinée et de la Sous-Région.

Toutefois, l’institution ouest africaine a exprime sa solidarité avec la République de Guinée, et réitère son engagement à accompagner le Gouvernement et les Partis d’Opposition ainsi que les autres acteurs nationaux dans le cadre d’un dialogue pour la recherche de solutions en vue de préserver la paix et la stabilité et renforcer la démocratie en République de Guinée. Elle s’engage à œuvrer en coordination avec l’Union Africaine et les autres partenaires.

Pour rappel, la Guinée est un pays membre de la CEDEAO.

V.A.      

Ces articles devraient vous intéresser :

Direction de l'OMC : la CEDEAO appuie la candidature d'Okonjo-Iweala et mobilise l'Afrique pour sa c...
La CEDEAO dément son approbation du Covid-Organics prisé ailleurs en Afrique
Rabat invite les pays de la CEDEAO à prendre le leadership dans la lutte contre le terrorisme
L’état de la pandémie en Afrique au 13 juin 2020
La Cedeao recommande d’écarter 2,4 millions d’électeurs du fichier électoral
Guinée : la CEDEAO confirme l’annulation d’une mission des Chefs d’Etats et de sa mission d’Observat...
Guinée : Une mission de la Cédéao attendue à Conakry
CEDEAO : début de brouille diplomatique entre Accra et Abuja ?
Le Maroc valablement représenté au sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la lutte contre le terrori...
Restitution des biens culturels africains à leurs pays d’origine: La CEDEAO dotée désormais d'un out...
Guinée: Le différend autour de la nouvelle Constitution se transpose devant la CEDEAO
La transhumance dans l’espace CEDEAO expliquée par Sékou Sangaré Commissaire de l’Agriculture, de l’...
Le Maroc bientôt membre de la CEDEAO ?
CEDEAO : un engagement financier de 1400 milliards Fcfa annoncé pour la mise en œuvre du Plan CACAO
Réunion ministérielle de haut niveau de la CEDEAO sur la fermeture des frontières terrestres du Nigé...
José Mario Vaz nomme un nouveau gouvernement et se met à dos la CEDEAO et l’UA
Après la fermeture unilatérale de ses frontières, Abuja agite la menace d'une dislocation de la CEDE...
Alassane Ouattara réitère le soutien de la Côte d’Ivoire pour l’adhésion du Maroc à la CEDEAO
Guinée Bissau : La CEDEAO valide l’élection d’U. Sissoco, exige un nouveau Gouvernement
Crise au Mali: La CEDEAO rappelle qu'elle n'est favorable à "aucune forme de changement non constitu...
La CEDEAO appelle à une approche multipartite pour le développement et la gouvernance d’Internet dan...
Crise de la CEDEAO : après George Weah, Kako Nubukpo propose des solutions médianes
Les mutations attendues dans la CEDEAO après le 55ème Sommet de ses dirigeants
Mali : la junte prévoit une transition militaire de trois ans

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés