Le jeune adolescent ivoirien mort caché dans un train d’atterrissage immortalisé à Paris par un artiste

Paris (© 2020 Afriquinfos)- Son tragique décès avait ému tout un continent et au-delà. Laurent Barthélémy Ani Guibahi, 14 ans avait été retrouvé mort dans le train d’atterrissage d’un avion à l’aéroport de Roissy en provenance d’Abidjan. Si ses obsèques ont eu lieu fin février, un artiste français a décidé de lui rendre hommage en réalisant une fresque murale dans une rue de Paris. La capitale française que l’adolescent rêvait probablement de découvrir.  

Son visage orne désormais le mur d’un immeuble dans le quartier de Stalingrad à Paris. Une fresque géante au-dessous de laquelle sont écris son nom au complet et ses années de naissance et de décès : Laurent Barthélémy Ani Guibahi-2005-2020. L’œuvre réalisée par l’artiste français Christian Guémy, alias C215, représente le jeune ivoirien qui en janvier dernier avait été découvert mort dans le train d’atterrissage d’un avion.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’enfant de 14 ans a escaladé un mur de l’aéroport puis s’est accroché aux roues de l’avion juste avant le décollage. Il avait décidé seul de partir, sans prévenir personne. Il serait mort de froid ou à cause du manque d’oxygène. Les températures descendent à -50 °C au-dessus de 9200 m, l’altitude des vols commerciaux, et l’espace où se loge le train d’atterrissage n’est ni chauffé ni pressurisé.

Mort le 8 janvier, son corps avait été rapatrié à Abidjan le 21 février et accueilli dans une vive émotion dans le quartier de Treichville en présence de nombre de ses camarades et d’officiels ivoiriens.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés