Le Conseil de sécurité de l’ONU réclame la libération de Soumaïla Cissé

Soumaïla Cissé

Genève (© 2020 Afriquinfos)- A l’issue d’une réunion consacrée au Mali le 25 mars dernier, le chef de l’opposition malienne Soumaïla Cissé, 70 ans, a été enlevé alors qu’il se déplaçait dans son fief électoral de Niafounké, dans la région de Tombouctou, en campagne pour les élections législatives du 29 mars.

Ce mardi, le Conseil de sécurité de l’ONU a réclamé la « libération rapide » du chef de l’opposition malienne Soumaïla Cissé, enlevé dans le nord du Mali.

Une attaque terroriste condamnée par les membre du Conseil de l’ONU

Par cette même occasion, les membres du Conseil « condamnent » aussi dans un communiqué « l’attaque terroriste » survenue lundi contre l’armée malienne qui a fait au moins 25 morts et six blessés à Bamba dans la région de Gao (nord).De larges pans du territoire malien continuent à échapper à l’autorité de l’Etat.

Depuis des mois L’armée malienne est soumise à des attaques meurtrières dans ce pays en proie aux agissements de groupes liés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique, aux violences intercommunautaires et aux trafics.

Le Conseil demande aussi à la force de Casques bleus sur place (Minusma) « de poursuivre sa mission en dépit de la pandémie », tout en assurant la protection sanitaire et la sécurité des personnels onusiens.

S’il relève certains progrès dans l’application de l’accord de paix de 2010, le Conseil réclame enfin comme à chacune de ses réunions sur ce dossier de nouvelles avancées au gouvernement et aux groupes armés signataires.

La même note du conseil de sécurité appelle par ailleurs « le gouvernement et l’ONU à continuer à travailler ensemble pour éviter la propagation du Covid-19« .

V.A.

Ne ratez pas de nouvelle sur le COVID-19

Coronavirus: frontières fermées et état d’urgence sanitaire au Soudan

L’Ethiopie annonce deux premiers décès dûs au coronavirus

Michel Djotodia annonce un retour progressif de la sécurité en République centrafricaine

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Un "terrible prix à payer" si la communauté internationale échoue au Soudan, selon l'ONU
Libye: Paris regrette la démission de l'émissaire de l'ONU Ghassam Salamé
La CEDEAO s'inquiète de l'insécurité alimentaire pouvant frapper 17 millions de personnes dans le Sa...
Johannesburg héberge le 1er essai clinique d’un vaccin contre le Coronavirus en Afrique
Le Covid-19 emporte la cinéaste panafricaniste Sarah Maldoror!
Les Etats membres de l’OMS valident une résolution contre le Covid-19
Coronavirus: Le Maroc annule l'édition 2020 du festival Mawazine
Seulement 16 femmes sur 192 orateurs à l’Assemblée générale de l’ONU
Coronavirus: retour à l'école reporté à la dernière minute au Sénégal
Covid-19 : Le Togo applique les mesures pour éviter la propagation de l’épidémie
Election/Message ferme du Conseil de sécurité de l'ONU a l'endroit des Bissau-Guineens !
Sahel : le coronavirus ne suffit pas à dissuader les migrants
Cameroun: la lutte contre le coronavirus ravive la guerre des chefs
L’OACI détaille l’impact de la Covid-19 sur le tourisme africain
L’état de la pandémie en Afrique au 1er juin 2020
Lutte contre le terrorisme : l’ONU s’érige en protectrice des grands évènements sportifs
L'ONU aux dirigeants africains: ‘Luttez contre le terrorisme et les changements climatiques'
Malawi: le président baisse son salaire pour lutter contre le coronavirus
Lutte contre le COVID-19 : les Red Devils offrent 30% de leurs salaires aux hôpitaux de Manchester
Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus
Coronavirus: l'Afrique face à la pandémie le 27 août 2020
Guinée-Bissau : l’ONU salue le bon déroulement du scrutin présidentiel
Tchad/Covid-19: 15 jours de prison pour les réfractaires au port de masque en public
Coronavirus: premier cas de contamination en Libye ; Hausse des cas en Afrique du Sud, et un premie...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés