Le Conseil de sécurité de l’ONU réclame la libération de Soumaïla Cissé

Soumaïla Cissé

Genève (© 2020 Afriquinfos)- A l’issue d’une réunion consacrée au Mali le 25 mars dernier, le chef de l’opposition malienne Soumaïla Cissé, 70 ans, a été enlevé alors qu’il se déplaçait dans son fief électoral de Niafounké, dans la région de Tombouctou, en campagne pour les élections législatives du 29 mars.

Ce mardi, le Conseil de sécurité de l’ONU a réclamé la « libération rapide » du chef de l’opposition malienne Soumaïla Cissé, enlevé dans le nord du Mali.

Une attaque terroriste condamnée par les membre du Conseil de l’ONU

Par cette même occasion, les membres du Conseil « condamnent » aussi dans un communiqué « l’attaque terroriste » survenue lundi contre l’armée malienne qui a fait au moins 25 morts et six blessés à Bamba dans la région de Gao (nord).De larges pans du territoire malien continuent à échapper à l’autorité de l’Etat.

Depuis des mois L’armée malienne est soumise à des attaques meurtrières dans ce pays en proie aux agissements de groupes liés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique, aux violences intercommunautaires et aux trafics.

Le Conseil demande aussi à la force de Casques bleus sur place (Minusma) « de poursuivre sa mission en dépit de la pandémie », tout en assurant la protection sanitaire et la sécurité des personnels onusiens.

S’il relève certains progrès dans l’application de l’accord de paix de 2010, le Conseil réclame enfin comme à chacune de ses réunions sur ce dossier de nouvelles avancées au gouvernement et aux groupes armés signataires.

La même note du conseil de sécurité appelle par ailleurs « le gouvernement et l’ONU à continuer à travailler ensemble pour éviter la propagation du Covid-19« .

V.A.

Ne ratez pas de nouvelle sur le COVID-19

Coronavirus: frontières fermées et état d’urgence sanitaire au Soudan

L’Ethiopie annonce deux premiers décès dûs au coronavirus

Michel Djotodia annonce un retour progressif de la sécurité en République centrafricaine

 

Ces articles devraient vous intéresser :

COVID-19 : La stratégie de Ramaphosa pour approvisionner l'Afrique en cas de découverte de vaccin
Malawi: la justice réexamine l'annulation de la présidentielle
Le désarroi des salariés congolais de l'ONU face à la baisse des effectifs
L’état de la pandémie en Afrique au 8 juin 2020
L’état de la pandémie en Afrique au 26 aout 2020
L’état de la pandémie en Afrique au 9 mai 2020
ONU : Zainab Hawa Bangura prend la tête du bureau de Nairobi
Coronavirus : dispositif spécial pour les prisons ivoiriennes surpeuplées
L’état de la pandémie en Afrique au 21 juin 2020
Maroc : 60 contaminations en prison
Report des éliminatoires de la CAN Total 2021 en raison du Coronavirus
Sahel : en pleine pandémie du Covid-19, risque d’insécurité alimentaire pour 5 millions de personnes
Covid-19 : L’état de la Pandémie en Afrique au 27 avril 2020
Reporté en raison du Covid-19 : le CHAN pourrait être reprogrammé plus tard en 2020
La situation sécuritaire au Mali a atteint un seuil critique, avertit un expert de l'ONU
Libye: l'émissaire de l'ONU dénonce des violations continues des accords de Berlin
Lutte contre le terrorisme : l’ONU s’érige en protectrice des grands évènements sportifs
Covid-19 : l’Afrique du sud franchit la barre des 1000 décès
Coronavirus : la crise du transport aérien perdura même après la pandémie
L’état de la pandémie en Afrique au 19 mai 2020
L’état de la pandémie en Afrique au 10 juin 2020
Guinée-Bissau : l’ONU salue le bon déroulement du scrutin présidentiel
La rentrée politique de Barack Obama : contre le Covid-19 et Trump
Covid-19: la Bceao prend des mesures urgentes pour gérer la pandémie

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés